MENU
Recherche

5 astuces pour maintenir vos Adwords en bonne forme

Publié par le - mis à jour à
5 astuces pour maintenir vos Adwords en bonne forme

Les outils développés par Google offrent de nombreuses options aux annonceurs expérimentés pour maximiser la visibilité de leurs campagnes Adwords à moindre coût. Emarketing a sélectionné les conseils les plus abordables du spécialiste SEO Frederick Vallaeys, parus sur Search Engine Land.

  • Imprimer

Miser sur le ciblage

2016 est l'année de l'hyperciblage. Les marketers spécialisés dans le "search" s'accordent sur l'importance d'acheter des mots-clés spécifiques pour améliorer la performance de leurs annonces publicitaires. Cependant, le Quality Score de Google, destiné à mesurer la pertinence d'un mot-clé pour une cible donnée, demeurait lacunaire. Il ne permettait pas de personnaliser une pub en fonction d'informations que le marketer aurait récoltées sur la personne qui la regarde. Cet état de fait a changé grâce de RLSA en 2013 et du remarketing dynamique en 2014.

Le revers du remarketing était, jusque-là, l'impossibilité de cibler un consommateur s'il n'avait pas effectué une action sur le site marchand de l'annonceur. Customer Match a mis fin à ces désagréments. Le professionnel qui crée une campagne peut désormais constituer des listes à partir d'adresses e-mail. Il est donc possible de lister les personnes qui ont donné leur adresse e-mail en s'inscrivant à une newsletter ou qui l'ont notée sur une feuille de papier dans une boutique. Cette fonctionnalité améliore l'efficacité d'Adwords tout au long du tunnel de conversion. Un annonceur peut ainsi récolter l'adresse mail d'utilisateurs intéressés lors d'une première visite du site marchand, cibler ces prospects via un e-mailing, puis entamer une campagne de "search" en ciblant seulement les internautes de la liste qui ne sont pas encore convertis.

Ce qu'il faut faire:

  • Créer plusieurs listes différentes à partir de son audience, les rattacher à des ensembles de publicités et de mots-clés (en distinguant hommes et femmes, par exemple) et analyser les performances de chaque segment d'audience, afin de procéder à des ajustements dans l'achat de mots-clés.
  • Procéder à des tests via Customer Match pour constituer des listes à partir de sa base de clients.

Transformer des datas structurées en mots-clés

Les publicités liées à des datas structurées ont explosé en 2015. Google a d'ailleurs lancé facilité la personnalisation de publicités grâce à des bases de données et l'affichage d'extraits de sites dynamiques au sein de bannières publicitaires. Les "dynamic search ads" (annonces dynamiques du réseau de recherche) constituent un autre exemple de data publicitaire utilisée par le moteur de recherche de Google. L'avantage de ces procédés tient au gain de temps pour les professionnels du marketing. En effet, il devient inutile de remettre à jour sa liste de mots-clés en permanence et de les lier à une publicité, tout est automatique.

Ce qu'il faut faire:

  • Déterminer si ses datas sont déjà structurées et si elles peuvent être utilisées en tant que mots-clés.
  • Lorsque c'est le cas, essayer différentes manières de les intégrer à ses bannières publicitaires grâce au service de personnalisation de publicité ("ad customizer") ou aux "dynamic search ads" de Google.

Les Adwords concernent aussi la publicité vidéo

La publicité vidéo décolle. De nombreux annonceurs ne l'utilisent pas à son plein potentiel car elle apparaît dans une section à part au sein d'Adwords et fonctionne de manière différente. Pourtant, les campagnes via YouTube TrueView constituent maintenant de véritables campagnes Adwords. Le service TrueView contient des options de ciblage, permet de créer des groupes de publicités et s'avère plus aisé à manipuler que par le passé. Google a implémenté des "Product listing ads", des annonces pour une offre produit, et les relaye sur les vidéos consacrées aux produits correspondants.

Ce qu'il faut faire:

  • Mettre ses outils et process à jour afin d'afficher des publicités ailleurs que dans le moteur de recherche de Google. Utiliser ensuite l'outil Dimensions et statistiques de Google pour voir là où les pubs ont été affichées et là où elles fonctionnent le mieux. Il est possible de placer des publicités assez visible sur YouTube et dont le coût par clic est faible.

Retrouver l'article en intégralité (et en anglais) sur Search Engine land.

Stéphanie Marius avec Frederick Vallaeys