MENU
Recherche

Faut-il développer son application sur l'Apple Watch ?

Publié par le | Mis à jour le
Faut-il développer son application sur l'Apple Watch ?

Après son lancement réussi, faut-il adapter son application mobile sur l'Apple Watch ou attendre une version plus aboutie de l'appareil ? Réponses avec Philippe Leclercq, directeur général d'Ad4Screen.

  • Imprimer

L'Apple Watch a fait un carton pour son lancement dans 9 premiers pays le 24 avril dernier. Avec environ 2 à 3 millions d'unités vendues selon les différents experts, il s'agit du meilleur lancement Apple de l'histoire, devant l'iPhone et l'iPad. Il s'est ainsi écoulé plus d'Apple Watch que de montres connectées Android depuis leur sortie. De quoi lancer réellement le marché des wearables.

Du côté des marques, ce nouvel outil, qui offre aux clients une expérience utilisateur inédite, a de quoi être séduisant. Toutefois, il est important de garder en tête quelques conseils pour développer sur Apple Watch. Ainsi, faut-il se lancer dès maintenant et adapter son application mobile sur l'Apple Watch, ou attendre une version plus aboutie de la montre connectée ? Pour Philippe Leclercq, directeur général d'Ad4Screen, spécialiste de la publicité et du CRM mobile, "tout dépend du comportement et de l'ADN de l'entreprise. Être le premier présente l'avantage d'être plus visible, et donc de voir son application plus téléchargée que celle des concurrents, et d'accumuler rapidement de l'expérience. A contrario, cela a un coût, qu'économiseront ceux qui se lanceront plus tard".

En premier lieu, il faut rappeler que, techniquement parlant, une application sur Apple Watch n'est rien de moins qu'une extension de l'application iPhone déjà existante. Ce qui signifie qu'il faut obligatoirement avoir une application sur le smartphone d'Apple pour en proposer une adaptation sur la montre connectée. D'un autre côté, cela permet d'économiser son budget mobile : "Il faut compter environ 15 à 25% de budget supplémentaire pour adapter son application iPhone sur l'Apple Watch", affirme Philippe Leclercq.

"Il faut compter environ 15 à 25% de budget supplémentaire pour adapter son application iPhone sur l'Apple Watch"

Ensuite, il est bon de rappeler - et c'est sur ce point que les critiques ont été les plus négatives lors du lancement - que les fonctionnalités sur la première version de la montre connectée d'Apple ne sont pas encore très abouties. "Les vrais avantages sont les notifications, et l'accès facilité aux informations météorologiques, car l'utilisateur n'a plus besoin de sortir son smartphone et les reçoit directement sur son poignet, explique le directeur général d'Ad4Screen. On peut penser également aux scans des billets de concert ou de train. Dans ces cas précis, l'Apple Watch apporte un réel confort et une rapidité d'usage".

Alors, faut-il y aller ou non ? Les bonnes questions à se poser seraient plutôt les suivantes : le mobile est-il "core business" pour moi ? Ma cible est-elle très connectée et "high-end" ? "Des marques comme Air France ou Amex, qui répondent à ces critères, ont porté leur application mobile sur l'Apple Watch dès son lancement", constate Philippe Leclercq. On peut aussi se lancer pour jouer sur sa communication et donner à sa marque une image de modernité, comme les radios généralistes déjà présentes sur la montre connectée d'Apple.

Si c'est le cas, il faudra compter avec les délais de validation d'Apple, "aussi longs que pour une application iPhone, car on soumet de nouveau son application à Apple", prévient Philippe Leclercq. Il faudra donc également prendre en compte un autre critère : la fréquence de mise à jour de son application mobile. Si, pour certains, il s'agit juste d'un flux de plus, pour d'autres, la mise à jour n'intervient que plus rarement.


Xavier Foucaud

Xavier Foucaud

Journaliste Community Manager

Journaliste Community Manager, je traite de l’actualité du social media et sélectionne pour vous chaque vendredi les 10 meilleures idées marketing de [...]...

Voir la fiche