Recherche

L'engagement scientist va-t-il remplacer le data scientist ?

Publié par le | Mis à jour le
L'engagement scientist va-t-il remplacer le data scientist ?

La "science de l'engagement", nouveau domaine qui permet de mieux interagir avec ses clients, risque de s'imposer à court terme dans les services marketing.

  • Imprimer

Dans un article publié sur le site Marketing Land, l'entrepreneur américain Paul Ford prédit l'arrivée prochaine d'un nouveau métier au sein des équipes marketing : l'engagement scientist. Cette nouvelle fonction émergente mélange les compétences d'un expert en marketing et celles d'un data scientist.

On peut ainsi voir l'engagement scientist comme une évolution du rôle du data scientist. Selon l'auteur de l'article, la "science de l'engagement" (comme on pourrait parler de la science de la donnée pour le data scientist) devrait s'affirmer dans les services marketing d'ici les douze prochains mois, du moins aux Etats-Unis.

Qu'est-ce que la science de l'engagement ?

La science de l'engagement permet une intégration douce de la data dans les stratégies marketing. Elle fournit aux responsables marketing et aux data scientists des outils qui leur permettent d'interagir de manière plus pertinente avec les clients. En effet, les engagements scientists vont apporter une compréhension plus forte de la manière dont les clients s'engagent avec la marque, afin d'implémenter par la suite des décisions stratégiques basées sur des analyses.

Ainsi, la science de l'engagement connecte directement les données mesurées (le taux d'ouverture ou le taux de clic d'un emailing par exemple) aux décisions marketing, grâce à des modèles statistiques. En résumé, l'engagement scientist transforme une approche réactive en une approche proactive.

A l'heure où le taux d'engagement est la mesure-clé des actions entreprises sur les réseaux sociaux et les autres espaces communautaires, l'engagement scientist doit permettre de créer un pont entre la big data et les stratégies marketing. De quoi assurer l'éclosion de cette nouvelle fonction, et faire en sorte que ses analyses créent de la valeur pour les clients et, au final, pour la marque.

Source : Marketing Land

A lire : notre fiche métier Qu'est-ce qu'un data scientist ?

Xavier Foucaud

Xavier Foucaud

Journaliste Community Manager

Journaliste Community Manager, je traite de l’actualité du social media et sélectionne pour vous chaque vendredi les 10 meilleures idées marketing de [...]...

Voir la fiche
Data scientist : un métier d'avenir

Data scientist : un métier d'avenir

Data scientist : un métier d'avenir

Chacun s'accorde sur l'importance stratégique des datas dans l'entreprise. Mais, malheureusement, les formations sont encore peu nombreuses. [...]

La SNCF lance un défi aux data scientists

La SNCF lance un défi aux data scientists

La SNCF lance un défi aux data scientists

Mettre à profit le savoir-faire de data scientists pour définir des modèles prédictifs et anticiper sur la fréquentation des gares en Île-de-France, [...]

Publicité : le digital, booster des campagnes TV

Publicité : le digital, booster des campagnes TV

Publicité : le digital, booster des campagnes TV

Le digital est un puissant levier d'amélioration de l'efficacité publicitaire d'une campagne télévisée selon une étude menée par Ipsos pour [...]

[Billet] Greenbranding... Réalité durable !

[Billet] Greenbranding... Réalité durable !

[Billet] Greenbranding... Réalité durable !

"Sens dessus dessous" : tous les quinze jours, la spécialiste du langage Jeanne Bordeau analyse le sens et le poids (marketing) des mots. Aujourd'hui, [...]