MENU
Recherche

[Tribune] Les réseaux sociaux, le passe-plat de l'inbound marketing ?

Publié par le | Mis à jour le
[Tribune] Les réseaux sociaux, le passe-plat de l'inbound marketing ?

Les réseaux sociaux se positionnent aujourd'hui comme l'un des principaux leviers du marketing digital. Mais quel rôle ont-ils à jouer dans une stratégie d'inbound marketing ?

Depuis quelques années, une des stratégies digitales à mener dans le secteur B to B est l'inbound marketing : attirer les prospects en valorisant les expertises de la marque. Cette technique marketing est très efficace car elle mobilise plus de services que d'autres leviers classiques. D'un côté, l'entreprise doit se doter des outils les plus efficaces à chaque point de contact avec le prospect : blog / site / social media / newsletter / livre blancs / etc. et de l'autre les services communication, marketing, digital. Mais surtout, les consultants et experts métier doivent jouer la même partition et tenir la cadence : le partage d'expertise ne s'improvise pas.

Un des principaux facteurs de réussite d'une stratégie d'inbound marketing est sa capacité à mobiliser l'ensemble des services pour qu'ils s'alignent autour de l'objectif commun : susciter l'intérêt des prospects pour son métier et son savoir-faire.

Les grandes étapes de l'inbound marketing

1- Attirer les visiteurs vers vos contenus diffusés

Cette étape initiale mobilise les experts éditoriaux / SEO / UX (expérience utilisateur) / Social media. Une des erreurs souvent rencontrées, est de tout miser sur l'attractivité via les réseaux sociaux. Lorsqu'une campagne SEO est bien menée, elle peut attirer à elle seule 70% voire 80% du trafic vers vos contenus. Je ne minimise pas les réseaux sociaux qui ont leur rôle à