MENU
Recherche

[Tribune] L'analytique et la data science au coeur de l'entreprise intelligente

Publié par le | Mis à jour le
[Tribune] L'analytique et la data science au coeur de l'entreprise intelligente

Tout ce que les consommateurs et les entreprises font laisse des traces numériques qui peuvent être exploitées. Bien que ce ne soit pas faux, ce raisonnement omet cependant l'aspect le plus important du processus, à savoir la transformation des données brutes en informations exploitables.

Le big data a pris une telle place dans le langage des entreprises qu'il semble à présent faire référence à tout projet en rapport avec les données. Cette confusion présentait des avantages dans les premiers temps car elle permettait aux entreprises de comprendre la valeur de leurs données. Aujourd'hui, c'est un inconvénient. Les projets liés aux données sont associés à la complexité, un coût élevé ou l'incertitude d'un retour sur investissement. Le big data ne transforme pas les données en informations exploitables. Il ne crée pas de valeur. La science des données, en revanche, fait tout cela sans même avoir besoin d'être complexe, coûteuse ni même volumineuse.

La science des données n'est pas affaire de scientifiques. C'est une affaire d'intuition et de passion. Pour générer un maximum de valeur, la data science, ou science des données, s'appuie sur trois piliers: l'intuition, la manipulation des données et l'analytique. Se concentrer sur la science pure et dure telle que la méthode statistique est une erreur courante. Le