Recherche

[Tribune] Que faut-il espérer du data driven marketing ?

Publié par le - mis à jour à
[Tribune] Que faut-il espérer du data driven marketing ?

Didier Farge revient sur les principales tendances liées à la collecte et à l'analyse de la data. Décryptage d'un secteur en croissance, estimé à 1,5 milliards d'euros.

La révolution digitale des entreprises passe par le marché désormais structuré de la data. Le data driven marketing est aujourd'hui un marché en pleine expansion et promet, grâce à une meilleure connaissance client, des campagnes omnicanales de plus en plus personnalisées. L'étude internationale de Winterberry (Global data driven marketing report by DMA 2014) montre que pour 81% des marketeurs, l'utilisation de la data est critique. En parallèle, 68% des marketeurs affirment consacrer un budget plus important pour la collecte et l'analyse des données l'année prochaine.

Le marché se structure également grâce à la nouvelle étude de la data conduite par Limelight consulting, sous l'impulsion de Mediapost. Elle confirme que pour la France, ce secteur estimé à 1,5 milliard d'euros est en croissance de 4,6 %, et de 22 % pour la partie diffusion et ciblage. Il est devenu un levier de croissance reconnu et le véritable instrument de la convergence on et off line.

L'explosion de la data est liée à sept tendances

Une mobilité plus forte que jamais

La data facilite le suivi du comportement d'achat en ligne: à la fois plus banalisé, mobile... mais aussi fragmenté. L'achat en ligne est aujourd'hui accessible à tous, y compris aux seniors. Le mobile n'y est pas pour rien. Aujourd'hui, quatre internautes sur dix consultent leur smartphone jusqu'à dix fois par jour, 12% des mobinautes prennent leur téléphone en main plus de 30 fois par jour (source Stratégies Summit 2015) et...