Recherche

Top 10 des "maux" du marketing en 2015

Publié par le - mis à jour à
Top 10 des 'maux' du marketing en 2015

Quels sont les principaux défis auxquels sont confrontés les responsables marketing en 2015 ? État des lieux, via la dernière étude menée par SmartFocus et Econsultancy.

  • Imprimer

Près de la moitié des marketeurs ne disposent pas d'une vue client unique : telle est l'une des conclusions de l'étude "Marketing Pain Points and How to Overcome Them", menée par Econsultancy, en partenariat avec l'éditeur de logiciel marketing SmartFocus, auprès de 500 responsables marketing. Sans oublier, les difficultés à traiter d'importants volumes de données et le manque de temps pour optimiser les campagnes. Ainsi, la transformation digitale en cours dans les entreprises impose aux marketeurs de nombreux challenges à relever. L'enquête en dévoile dix-sept, à l'ère du tout connecté, et dresse le top 10 des "maux" identifiés au sein de la profession. Quels sont-ils ?

  1. L'IT et les équipes de développement sont l'un des principaux goulets d'étrangement (54 %)
  2. Le manque de temps pour les phases de tests et d'optimisation des campagnes (47 %)
  3. L'absence de vue client unique, car ni le temps, ni le budget, ni les ressources informatiques nécessaires n'y ont été consacrés (42 %)
  4. La difficulté à tracer les parcours clients sur les différents canaux et devices (41 %)
  5. Un budget insuffisant ou en baisse (41 %)
  6. Trop de sources de données (40 %)
  7. Comment définir l'attribution et évaluer les différents points de contact nécessaires pour convertir le prospect en client (40 %)
  8. La difficulté à définir le ROI des actions marketing (39 %)
  9. La difficulté à suivre les évolutions des technologies marketing (33 %)
  10. La difficulté à recruter des profils avec les compétences appropriées (30 %)

Agréger des données disparates dans le but de créer une vue client unique demeure donc l'un des principaux défis des responsables marketing, dans l'objectif de créer une vue client unique, analyse Jess Stephens, directrice marketing de SmartFocus, dans un communiqué.

"Cette approche, complexe, car elle concerne toutes les données de l'entreprise, risque d'être impossible à déployer à court terme pour de nombreux acteurs, poursuit-elle. Aussi, nous suggérons de créer dans un premier temps une vue client unique marketing. Chaque point de contact avec vos clients sera ainsi enregistré et mesuré sur l'ensemble des canaux. Ce socle va aussi permettre de réaliser des opérations de marketing contextualisé en temps réel, d'améliorer les taux de réponses et de réduire l'attrition."


Méthodologie : 500 responsables marketing ont répondu à une enquête en ligne, de février à mars 2015, depuis les États-Unis et le Royaume-Uni principalement.

Kiabi ouvre un pop-up store à Paris

Kiabi ouvre un pop-up store à Paris

Kiabi ouvre un pop-up store à Paris

Forte du succès de son pop-up parisien en 2015, la marque renouvelle l'expérience cet hiver à travers une nouvelle boutique éphémère dès le [...]

Doctissimo, du média au magasin

Doctissimo, du média au magasin

Doctissimo, du média au magasin

Depuis 2015, les lecteurs français de Doctissimo peuvent appliquer les conseils bien-être et santé prodigués par le site d'information français [...]

Viadeo : l'échec du réseau social français

Viadeo : l'échec du réseau social français

Viadeo : l'échec du réseau social français

Le réseau social professionnel français vient d'être mis en redressement judiciaire. Viadeo souffre notamment des 23,3 millions d'euros de pertes [...]

[Exclu] Loyalty Company achète l'agence le fil

[Exclu] Loyalty Company achète l'agence le fil

[Exclu] Loyalty Company achète l'agence le fil

Bouclé depuis la fin de l'année 2015, le rachat de le fil par le groupe Loyalty Company devient officiel, le 15 février. Objectif : conjuguer [...]