Recherche

[Baromètre] Réseaux sociaux : le marketing peut mieux faire

Publié par le | Mis à jour le
[Baromètre] Réseaux sociaux : le marketing peut mieux faire

L'outil de gestion des réseaux sociaux Hootsuite, en partenariat avec l'agence marketing digital Visionary Marketing, publie son premier baromètre des médias sociaux : l'occasion de faire le point sur leur maîtrise par la fonction marketing.

  • Imprimer

Les réseaux sociaux, un incontournable pour les marques. Mais, quelle en est l'utilisation faite par les marketeurs et leurs entreprises ? Hootsuite et Visionary Marketing ont présenté leur premier baromètre sur le sujet, à l'occasion de la journée "Best-of des événements" de l'association nationale des professionnels du marketing Adetem. La rédaction d'eMarketing y était et vous fait partager les principaux enseignements de cette étude.

Les entreprises françaises ont largement intégré les réseaux sociaux...

96 % des professionnels du marketing déclarent utiliser les médias sociaux à titre personnel et professionnel. Dans le cadre professionnel, et sans surprise, LinkedIn tire son épingle du jeu, avec 81 % d'utilisateurs. Twitter (79 %), Facebook (60 %), YouTube (58 %) et Google + (42 %) suivent. A titre privé, le réseau social Facebook prend, pour sa part, la tête du classement des réseaux sociaux, avec 85 % d'utilisateurs, suivi de LinkedIn (83 %), de YouTube (72 %) et de Twitter (71 %).

93 % des entreprises ont sauté le pas. Mais pour quels buts ? "Notoriété", "e-réputation" et "prospection" constituent le trio de tête des objectifs visés par les sociétés françaises.


Autre enseignement tiré du baromètre Hootsuite et Visionary, la place des médias sociaux dans l'organisation interne : seules 52 % des entreprises françaises ont une équipe dédiée au sujet, contre 71 % en Amérique du nord. En France, les médias sociaux se voient également confiés à plusieurs directions dans 47 % des cas (vs 48 % en Amérique du nord).

... mais l'organisation et la cohérence demeurent un challenge

Un manque de cohérence dans l'utilisation des réseaux

Vigilance, néanmoins. Si les marketeurs sont attirés par les médias sociaux, le baromètre révèle un manque de cohérence dans l'utilisation des réseaux par les différentes direction de l'entreprise dû aux silos subsistant au sein de celles-ci. "Nous sentons une certaine gêne sur la question de l'utilisation des médias sociaux, relève Frédéric-Michel Chevalier, consultant de Visionary Marketing. Ainsi, seuls 45 % des interrogés se sont prononcés."

Autre point d'amélioration : seule un tiers des entreprises françaises utilise une Charte d'utilisation des médias sociaux (Vs 57 % en Amérique du nord). Enfin, les outils de gestion - à l'instar d'Hootsuite (60 % d'usagers) - demeurent sous-utilisés dans les entreprises.

Des professionnels pas convaincus de l'impact des médias sociaux

Écouter les conversations au sujet de l'entreprise : telle est, pour les sociétés, l'utilité première à l'utilisation des réseaux sociaux (pour 81 % des répondants), quand l'objectif d'attirer les talents n'est poursuivi que par 40 % des interrogés. Autre impact espéré : engager la conversation avec les influenceurs (72 %), renforcer la relation client (70 %) et identifier les prospects (48 %).


Ainsi, 41% des interrogés considèrent encore comme un challenge de convaincre les dirigeants de l'entreprise de l'importance des médias sociaux."En 2015, il reste à donner du sens à l'utilisation des médias sociaux, expliquent Hootsuite et Visionary. Mesurer le ROI est le principal défi pour 65 % des utilisateurs."

Les 3 recommandations de Hootsuite et Visionary Marketing pour réussir sa stratégie "médias sociaux" :

  • L'agilité des équipes
  • La définition de règles de gouvernance claires
  • L'accompagnement et la formation

A suivre : l'organisation d'un webinaire, le 2 juillet, à 14 h pour présenter les détails des résultats du baromètre. Inscriptions ici. Un livre blanc détaillé sera prochainement téléchargeable gratuitement sur le site d'Hootsuite.

Méthodologie : Questionnaire en ligne réalisé à partir des fichiers de l'Adetem et sur le Web auprès de 475 répondants, du 9 mars au 1er mai 2015. 375 réponses ont été retenues en qualité de professionnel du marketing.