MENU
Recherche

Mobile-to-store : comment générer du trafic... et des ventes

Publié par le | Mis à jour le
Mobile-to-store : comment générer du trafic... et des ventes

Le mobile est le pilier du parcours d'achat du consommateur. Pour performer, une stratégie mobile-to-store nécessite de l'anticipation et une bonne dose de datas géographiques et d'intentions d'achat, sans jamais être intrusive. Mode d'emploi.

S'il fallait, en 2016, construire un trait d'union entre les mondes digital et physique, celui-ci prendrait, sans l'ombre d'un doute, la forme d'un smartphone. Cet outil d'harmonisation des expériences on line et in-store a fait siennes les valeurs d'immédiateté et de contexte, chères au marketing digital. Les consommateurs ne s'y sont pas trompés et apprécient les services de "shopping" offerts par leur device : ainsi, 64 % des mobinautes considèrent que leur téléphone mobile leur permet de trouver facilement le point de vente le plus proche dans lequel le produit qu'ils recherchent est disponible, et 50 % se disent prêts à interagir avec les publicités plein écran ou les vidéos présentes à l'ouverture des applications, lorsque celles-ci proposent une offre éclair et limitée dans le temps, révèle l'étude "Mobile ­marketing consumer report 2015" de la Mobile Marketing Association France.

Le mobile serait-il devenu le nouvel eldorado du trafic en magasin ? Pour performer, une stratégie mobile-to-store nécessite de l'anticipation et une bonne dose de datas géographiques et d'intentions d'achat - sans jamais être intrusive, bien sûr. Mais, également, de toujours penser sa campagne "mobile first". À vos écrans !


Le mobile-to-store, c'est...

Engager un consommateur en mouvement

Attirer le prospect ou le client en magasin, grâce à son smartphone : tel est l'enjeu d'une stratégie mobile-to-store, dont le véritable essor date de ces deux dernières années. L'idée ? Engager un consommateur en mouvement dans une logique cross canal. Ainsi, le mobile offre aux marques l'opportunité d'agir de manière contextuelle avec des individus dont elle connaît la position géographique. Le mobile répond à