MENU
Recherche

Marketing digital : "L'abrogation du Safe Harbor est paradoxalement un cataclysme et un épiphénomène"

Publié par le | Mis à jour le
Marketing digital : 'L'abrogation du Safe Harbor est paradoxalement un cataclysme et un épiphénomène'

L'annulation du "Safe Habor" pourrait avoir des conséquences sur les responsables marketing européens. Décryptage avec Marc Désenfant, directeur général d'Actito France.

"Safe Habor" : l'expression fait discrètement l'actualité depuis quelques semaines. La raison ? La Cour de Justice de l'Union européenne a invalidé, le 6 octobre 2015, le dispositif "Safe Habor", fruit d'un accord en 2000 entre la Commission européenne et le Département du Commerce américain. Le Safe Harbor encadrait le transfert de données personnelles des citoyens de l'Union européen envers les États-Unis, considérant que les États-Unis assuraient un niveau de protection suffisant.

Les agences européennes chargées de la protection des données personnelles, dont la Commission nationale informatique et liberté (Cnil), ont donné aux institutions européennes et américaines jusqu'au 31 janvier pour "trouver des solutions juridiques et techniques" à l'abrogation de la directive. Quelles peuvent en être les conséquences pour les directions marketing ? Marc Désenfant, directeur général d'Actito France, livre son opinion sur le sujet.

Emarketing.fr : L'abrogation du Safe Harbor signe-t-elle la fin du marketing digital tel que nous le connaissons aujourd'hui ?

Marc Désenfant, directeur