Recherche

Marco Vasco : "Le retargeting a généré 6,2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014"

Publié par le | Mis à jour le
Marco Vasco : 'Le retargeting a généré 6,2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014'

Le voyagiste sur-mesure souhaitait gagner en visibilité et générer des demandes de devis additionnelles. Il a fait appel à Nextperf, leader du retargeting dynamique. Bilan.

  • Imprimer

Le reciblage publicitaire séduit les annonceurs, avides de transformer les intentions d'achats en chiffre d'affaires, et, ainsi, réduire les abandons de panier. Créé en 2007 par trois entrepreneurs globe-trotters, Marco Vasco, agence de voyages sur-mesure, a sauté le pas, en 2013. "Nous sommes une jeune société de voyages, raconte Pierre Woo, responsable marketing online de Marco Vasco, l'enjeu pour nous est donc de faire de l'impression, et de gagner en visibilité." Philippe Peyresaubes, chief officer sales et opérations de Nextperf, leader du retargeting dynamique, le confirme : "Le retargeting est la solution la plus utilisée par les e-commerçants pour inciter les utilisateurs à revenir sur leur site marchand".

Outre gagner en visibilité auprès de leur audience entrante et renforcer la visibilité et la présence de la marque sur le Web, Marco Vasco s'est fixé plusieurs buts : générer des demandes de devis additionnelles sur un objectif de coût d'acquisition et améliorer ses taux de nouveaux prospects grâce à un reciblage personnalisé. "Les internautes recherchent des informations concernant leur voyage, et notre site peut être une étape dans la recherche, sans qu'ils ne reviennent pour concrétiser l'achat, explique Pierre Woo. Le retargeting va être ce rappel qui incitera à un acte d'achat." Une nécessité lorsque l'on sait que le temps de recherche pour un séjour est long : entre deux et six mois, contre 0 et 30 jours pour des produits "classiques".

+ 40 000 visites sur le site Web

Habillage de site, bannière classique, mobile retargeting... l'enjeu est donc de rechercher des utilisateurs venus sur le site Internet il y a longtemps. Le principe : l'algorithme de Nextperf identifie l'utilisateur en temps réel. Puis la plateforme analyse son profil, effectue l'achat d'espace et créé des contenus en formats dynamiques. "L'ensemble des actions ne dure que 100 millisecondes", relève Philippe Peyresaubes. Marco Vasco, "agence de standing" a opté pour l'habillage retargeting, dans une logique de "branding", et donc de taux de conversion plus élevé.

Avec quels résultats ? 80 000 visites sur le site Web de Marco Vasco, en 2014, soit un bond de +40 000 visites, entre 2013 et 2014. Mais les prospects se sont-ils transformés en clients ? Oui, si l'on en croit le chiffre d'affaires : 70 millions d'euros en vente, en 2014, dont 6,2 millions d'euros potentiels générés grâce au retargeting. "Nous avons réalisé un retour sur investissement, confirme Pierre Woo. Netxperf permet de générer du lead de qualité, à hauteur de quelques centaines de lead supplémentaires chaque mois. La société nous apporte de la vente acquisitionnelle par rapport à nos clients classiques."