MENU
Recherche

J. Fredonie: "Les objets connectés renouvellent l'expérience client"

Publié par le | Mis à jour le
Le bureau connecté de Top Office
Le bureau connecté de Top Office

Les objets connectés offrent aux marques la possibilité de devenir des plateformes de contenus et de services personnalisés afin d'améliorer la satisfaction client. Tel est l'un des bénéfices pour le marketing relevés par Julien Fredonie, consultant en transformation digitale.

Emarketing.fr : Quelle est votre définition d'un objet connecté ?

Julien Fredonie, consultant en transformation digitale et responsable de l'offre "Internet des Objets" au sein d'Infosys, société de prestations de services informatiques : Les objets connectés permettent de connecter au réseau, automatiquement et sans intervention humaine : des animaux, des personnes ou des objets. Il en existe différents types : accessoires, montres, voire vêtements, ainsi que des capteurs liés à la domotique, au retail, à la sécurité, aux économies d'énergie ou à l'industrie.

Les objets connectés représentent un sujet assez nouveau pour le consommateur, mais assez ancien dans l'industrie - avec la maintenance prédictive ou l'utilisation historique de capteurs dans certaines usines ou de communication M2M (machine to machine) par exemple. Aujourd'hui le monde entier se connecte et fait naître de nouvelles sources de données et de nouvelles opportunités d'interaction entre une marque et ses fans. Imaginez qu'en 2020, 50 milliards d'objets seront connectés, et selon l'étude du cabinet McKinsey, l'impact économique de ces objets sera de 11 trillions de dollars, par an, d'ici 2025.

Les marques doivent-elles développer leur présence sur les objets connectés, à l'instar de l'Apple Watch ?

En un an, Apple aura vendu 45 millions de montres contre 10 millions d'iPhone la première année. La mutation s'accélère : dès 2020, plus de 15 % des objets seront connectés. Il ne faut pas laisser passer le train des objets connectés, car il