MENU
Recherche

Les 5 mythes du marketing digital

Publié par le | Mis à jour le
Les 5 mythes du marketing digital

De nombreuses idées préconçues nuisent à la mise en place de projets digitaux au sein des services marketing. L'expert digital Scott Rayden en dénonce 15, dans un article publié sur le site américain Marketing Land. Voici notre sélection des 5 mythes les plus courants.

Référencement naturel (SEO), référencement payant (SEM), réseaux sociaux, attribution... De nombreux mythes ont la vie dure au sein des entreprises dès qu'il s'agit de marketing digital. Certains avaient un caractère de vérité mais nécessitent d'être reconsidérés, d'autres faisaient partie du discours ambiant mais n'ont jamais correspondu à la réalité.

Mythe n°1 : la question du SEO peut se régler une bonne fois pour toutes

Certains marketers allouent un budget au SEO (Search Engine Optimization) durant un trimestre puis se contentent de le maintenir sans rien modifier à leur stratégie pour les trimestres suivants. D'autres siphonnent leur budget SEM (Search Engine Marketing, Adwords) durant un trimestre histoire de "faire du SEO", puis cessent tout effort en ce sens. Il est faux de penser que le SEO est un projet "one shot" ou qu'il requiert les mêmes ressources à intervalles réguliers. Comme n'importe quel autre canal, il ne faut pas se limiter à prévoir un programme de maintenance. Il importe de fonctionner par cycles (tests puis ajustement de la stratégie) afin de déterminer régulièrement les ressources nécessaires.

L'algorithme des moteurs de recherche évolue constamment. Il convient donc de revisiter le SEO et les stratégies de brand content au moins une fois par an afin de s'assurer de leur efficacité.

À lire aussi : [Livre] Tout le webmarketing au creux