MENU
Recherche
}

Dmexco : 5 points clés à retenir du salon du marketing digital

Publié par le - mis à jour à
Dmexco : 5 points clés à retenir du salon du marketing digital
© Floriane Salgues

Dmexco a tenu salon à Cologne les 16 et 17 septembre. Plus de 43 000 visiteurs - un record - se sont pressés à cette grand-messe. Voici les cinq tendances à retenir.

Bien plus qu'un salon, Dmexco est la grand-messe du marketing digital, en Europe. Pas besoin de grands discours pour le prouver, les chiffres parlent d'eux-mêmes : plus de 43 300 visiteurs (contre 32 000 attendus), 881 exposants, 500 intervenants et quelque 200 conférences, ateliers et séminaires. Outre ces données impressionnantes, que faut-il retenir de cette 7e édition du salon de Cologne ?

La montée en puissance du machine learning

Pour le marketing digital, le défi d'aujourd'hui - et de demain - s'imagine au pays des algorithmes et de l'intelligence artificielle. Grâce aux technologies "intelligentes", les marketeurs trouvent de nouveaux leviers d'efficacité pour améliorer l'expérience client (automatisation des services proposée aux clients, profilage, etc.). De là à affirmer que le robot est le futur directeur marketing ? Pas tout à fait, rappellent les organisateurs de Dmexco dans le livre blanc du salon du digital marketing. Les technologies, toujours plus matures, aident, certes, à tirer son épingle du jeu dans la "digicomy" (l'économie digitale), mais la constitution d'une stratégie demeure indispensable pour réaliser son objectif... et il faudra toujours un être humain pour commander la machine. Comment créer un algorithme de digicomy ? "Première étape : connecter l'économie traditionnelle et la nouvelle économie", résument Christian Muche et Franck Schneider, directeurs de Dmexco. Puis, connecter : le réel et le virtuel, notamment grâce aux objets connectés ; les directions marketing et les experts technologiques ; les marques et les consommateurs ; les cultures et les continents.

La tendance "mobile"

Grande tendance de