MENU
Recherche

Dépenses mobiles : vers un essoufflement du référencement payant

Publié par le - mis à jour à
Dépenses mobiles : vers un essoufflement du référencement payant

Le rapport Adobe Digital Index analyse les tendances et les habitudes en matière de dépenses mobiles des annonceurs et révèle quatre tendances phares, du référencement payant à la progression à deux vitesses de Google.

Quelles sont les pratiques annonceurs d'Amérique du Nord et d'Europe en matière de dépenses mobiles ? Adobe, dans son rapport Q4 2015 "Digital Adverting Report" publié début février, analyse les dernières tendances en matière de référencement payant, mais aussi les habitudes en matière de dépenses orientées mobiles, les performances publicitaires de Facebook et de Google, et l'impact de la publicité digitale sur les revenus des cybermarchands pendant la période de Noël. Voici les principales conclusions :

Le référencement payant s'essouffle

Première tendance relevée par l'étude menée par Adobe : le référencement payant montre quelques signes de ralentissement à l'échelle mondiale. Les dépenses ne progressent que de 3 % au quatrième trimestre 2015, contre 12 % au quatrième trimestre 2014.

C'est en Europe que la progression des dépenses en référencement payant a connu le plus fort ralentissement (de 17 %, en 2014, à 5 %, en 2015, en glissement annuel). En Amérique du Nord, le taux de croissance des dépenses