Recherche

[Billet] Data Acceleration " à vitesse grand V "

Publié par le - mis à jour à
[Billet] Data Acceleration ' à vitesse grand V '

"Sens dessus dessous" : tous les quinze jours, la spécialiste du langage Jeanne Bordeau analyse le sens et le poids (marketing) des mots. Aujourd'hui, la prolifération des données.

  • Imprimer

Le bolide est sur la ligne de départ. Le bolide, ce sont toutes les données, les fameuses datas, que vous pouvez collecter sur vos clients. Et, comme une Formule 1, ces données vont de plus en plus vite. Elles accélèrent. Êtes-vous prêt ?

Cherche limitation de vitesse désespérément

Accenture, grand nom du conseil en stratégie d'entreprises, s'alarme : " Les technologies permettant de récolter des datas évoluent si rapidement que les entreprises les traitent encore trop souvent de manière fragmentée ! "

Data vient du latin " datum " qui signifie effectivement " chose donnée ". Avec la notion de "Data Acceleration", les données se transforment en ressources. Des ressources qui alimentent les réussites de l'entreprise. Les entreprises conscientes des enjeux du Big Data, ou qui commencent à prendre l'être, considèrent ce phénomène comme une opportunité qui exige de mettre à plat l'ensemble de leurs processus et structures internes.

Dans son dernier ouvrage, Big Data : penser l'homme et le monde autrement, Gilles Babinet évoque le volume, la vélocité, la variété des informations brassées. Reste à tracer le chemin qui relie les data captées en temps réel et leur exploitation de façon synchronisée et harmonisée.

Data vertiges

La grande idée que porte la "Data Acceleration" ressemble à une course contre la lumière. Avec une meilleure organisation de l'écosystème numérique, les entreprises vont "libérer" la valeur cachée dans toutes ces données accumulées de minute en minute. C'est le nouvel Eldorado.

Des questions se posent. Pour Viktor Mayer-Schönberger, auteur du livre Big Data, " le cerveau humain est un ordinateur analogique et non numérique. C'est-à-dire qu'il gère beaucoup de choses en parallèle alors que l'ordinateur fait une chose après l'autre. Notre cerveau accomplit les tâches assez lentement. C'est pourquoi nous sommes aussi surpris de voir les ordinateurs traiter si rapidement l'information. Et si étonnés face à l'accélération du processus, même si cela ne concerne que la vitesse du flux d'information et non sa qualité. Cela nous dépasse complètement. "

Peur. Géant Data se lève. On imagine bientôt des microprocesseurs et des disques durs miniaturisés doués de mémoire gigantesque.

Planète data ou disque dur

L'univers numérique devrait représenter 40 000 exaoctets d'ici 2020 (pour mémoire, un exaoctet équivaut à un milliard de gigaoctets). Le volume de données généré chaque jour par Internet, la téléphonie mobile et l'industrie prend des proportions qui explosent l'imagination.

Les " marqueteurs " et les CTO doivent désormais faire face à un monde dicté par les données et la mobilité. L'ère du " digital everywhere ", cette expansion technologique, questionne le rôle du directeur marketing. Le Data Scientist ou Data Miner devient l'homme au bras d'or.

Laissez-vous emporter par d'autres mots, du même auteur : Picture Chatting, Influence, Désilotage, Algorithme, Expérience, et Joie.

L'auteur : Jeanne Bordeau est la créatrice d'un bureau de style en langage, l'Institut de la Qualité de l'Expression, auquel des entreprises françaises et internationales confient des missions de diagnostic et de création en langage.
À l'origine d'inventions et de méthodes déposées à l'INPI (Charte sémantique, École de rhétorique, Baromètre de mesure de la qualité de l'écrit...), Jeanne Bordeau est aussi conférencière, enseignante à la Sorbonne et au MBA ESG stratégie de communication digitale (MSCD). Artiste, elle expose des tableaux de mots qui créent, chaque année, un observatoire de tendances linguistiques.
Suivez-la sur Twitter @JeanneBordeau
Et sur son blog institut-expression.com


Jeanne Bordeau, fondatrice et directrice de l'Institut de la qualité de l'expression