Recherche
Se connecter

La traduction de vos contenus n'est pas une simple commodité

Publié par le | Mis à jour le
La traduction de vos contenus n'est pas une simple commodité

Avant d'arriver en tant que CMO chez TextMaster, Charlotte Desrosiers n'imaginait pas tous les enjeux liés à la traduction, que l'on parle de productivité de l'équipe, de cohérence de marque au niveau global ou bien encore de SEO au niveau local. Elle nous explique en quoi le sujet est d'importance.

  • Imprimer

Précédemment directrice marketing monde d'un éditeur de logiciel de social listening, mes équipes couvraient 4 continents et 7 langues: français, anglais (US), anglais (Singapour), allemand, espagnol (ES), espagnol (LATAM) et italien. Comme vous pouvez l'imaginer, la problématique de localisation et de traduction des contenus était un enjeu majeur pour le service marketing. Nous avions opté pour la traduction en interne, sans trop nous interroger sur une autre alternative. Aujourd'hui, pourtant, cette solution ne m'apparaît plus comme une évidence.

En effet, quand on sait que 55% des consommateurs n'achètent que sur des sites disponibles dans leur langue maternelle (d'après l'étude de 2014 Report on global consumer buying preferences de Common Sense Advisory), nul doute qu'il faille recourir à des contenus localisés et communiquer dans la langue des consommateurs cibles. Pour votre SEO et même plus basiquement pour éviter les contresens fâcheux, définissez votre langue cible. J'étais la première à dire : "j'aimerais une traduction en anglais." Certes, c'est une première base, mais de l'anglais américain? anglais? singapourien? globish?

Reprenons le parcours digital de votre client:

  • 1re étape: votre référencement

Vos futurs clients vont bien évidemment vous chercher sur le Web avec leurs propres expressions. Mais comme vous vous en doutez, les mots-clés recherchés à l'étranger sont rarement la traduction littérale de ce que vos clients français vont taper dans Google.

  • Prévoyez ainsi en amont une recherche des termes SEO que vous souhaitez mettre en avant dans vos contenus par locale.
  • Créez un glossaire, qui vous permettra de référencer tous ces mots et de vous assurer qu'ils seront toujours traduits comme il se doit.
  • Exigez de travailler exclusivement avec des traducteurs professionnels et natifs de votre langue cible.
  • 2e étape: la présentation de votre entreprise

En tant que professionnelle du marketing, je ne vous apprendrai rien en vous disant qu'informer n'est pas communiquer... Le style et le discours sont des éléments sur lesquels vous ne pouvez évidemment pas transiger. Par exemple, le tutoiement, très familier en France, est inexistant dans les pays anglophones et peu utilisé en espagnol. Le ton de vos prises de parole doit également être cohérent dans toutes les langues.

  • Rédigez un brief clair!
  • Assurez-vous que votre texte est traduit par un expert marketing qui pourra ainsi faire passer les messages souhaités. On ne traduit pas un contrat comme on traduirait une présentation commerciale.
  • 3e étape: la présentation de votre offre

Que vous ayez toujours recours au même traducteur ou que vous fassiez appel à une équipe de traducteurs, la problématique de la cohérence reste clé. Imaginez-vous avoir le nom d'un produit traduit plusieurs fois de façons différentes? Quelle crédibilité pour votre marque?

  • Veillez à ce que vos traducteurs utilisent une technologie de mémoire de traduction collaborative, vous gagnerez en qualité et en productivité.
  • Pour des gros volumes, pensez à utiliser une plateforme de traduction interfacée directement avec vos outils (CMS, PIM...). Vous éviterez ainsi de perdre du temps à faire des copier/coller et réduirez la marge d'erreur!

Vous l'aurez compris, avant de vous lancer dans la traduction de vos contenus, prenez un peu de recul. Cela doit être considéré comme un projet à part entière et non pas comme un simple point dans votre "to do".

Un projet à part entière

En tant que marketeur, les projets ça vous connaît. Définissez donc en amont quels sont vos objectifs, vos enjeux et allons même jusqu'à vos rêves!

Votre objectif est-il de ...

  • Rationaliser vos coûts liés au processus de traduction?
  • Améliorer l'expérience et la satisfaction client?
  • Accélérer le time-to-market de vos produits ou services?

Souhaitez-vous...

  • Bénéficier des meilleures technologies d'aide à la traduction?
  • Travailler avec des traducteurs spécialisés?
  • Être assisté par des chefs de projets expérimentés?

Afin d'être sûr de penser à tous les paramètres de votre projet, il vous sera indispensable de rédiger un cahier des charges. Formalisez vos besoins et regroupez toutes les informations à fournir lors de votre appel d'offre. Vous pourrez ainsi choisir votre solution de traduction et vos prestataires en toute connaissance de cause, notamment grâce à des éléments de comparaison objectifs!

Charlotte Desrosiers, chief marketing officer chez TextMaster

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

EDF livre son retour d’expérience sur la DMP Weborama
Data
Weborama
EDF livre son retour d’expérience sur la DMP Weborama

EDF livre son retour d’expérience sur la DMP Weborama

Par Weborama via Marketme

Les responsables du projet DMP d’EDF interviendront le 31 mai 2018 au Hub Lab, dans le cadre d’un WeboBreakfast, pour livrer leurs premiers [...]

Connaissance de mon audience et Retargeting Intelligent
Data
Data Company
Connaissance de mon audience et  Retargeting Intelligent

Connaissance de mon audience et Retargeting Intelligent

Par Data Company via Marketme

Bien souvent, les e-commerçants payent pour mener les internautes sur leur site ! Néanmoins, après un temps de navigation plus ou moins long, [...]

4 idées reçues sur le RGPD
Data
4 idées reçues sur le RGPD

4 idées reçues sur le RGPD

Par Floriane Salgues

Le RGPD passionne autant qu'il effraie. À quelques jours de son entrée en vigueur, l'affolement ou la méconnaissance confinent bien souvent [...]

RGPD : Comment sécuriser ses données ?
Data
RGPD : Comment sécuriser ses données ?
PHOTOMORPHIC PTE. LTD.

RGPD : Comment sécuriser ses données ?

Par Floriane Salgues

Assurer la confidentialité et la sécurité des données personnelles n'est plus une option en 2018. Le Règlement général sur la protection des [...]