Recherche
Se connecter

Au coeur de la cellule d'intelligence artificielle de La Redoute

Publié par le - mis à jour à
Au coeur de la cellule d'intelligence artificielle de La Redoute
© ViSenze

La Redoute a créé sa cellule d'intelligence artificielle en 2017. Pour optimiser le parcours du client en temps réel ou, encore, proposer des recommandations.

  • Imprimer

Créée en 2017, la cellule "Intelligence artificielle" de La Redoute, rattachée au service data, a vu le jour en parallèle de la sortie de l'assistant Google en France. Un "déclencheur", témoigne François Nguyen, Chief Digital Officer (CDO) de La Redoute, convaincu du potentiel des assistants pour "commercer différemment que dans une application mobile".

La cellule IA de La Redoute jongle ainsi avec trois objectifs pour 2018, sur lesquels la marque mène des POC : "Personnal Shopper Assistant", via Google Home, afin de faire découvrir des produits du catalogue à travers la voix ; "Customer Satisfaction Assistant", pour optimiser le parcours du client en temps réel ; "Product Manager Assistant", soit l'auto-tagage des produits afin de les reconnaître et de proposer des recommandations.

Parmi les réalisations de la cellule, une première version "Foire aux questions" (FAQ) sur La Redoute, et les marques distribuées par l'e-commerçant, a donc vu le jour sur Google Home, afin d'offrir aux clients la possibilité d'une recherche par la voix. "Après un long travail d'apprentissage et de structuration des data, l'assistant comprend à présent les demandes des utilisateurs, explique François Nguyen. Tous les mois, l'outil sera enrichi d'une nouvelle fonctionnalité, comme l'indication du statut de la commande ou du retour des articles ou encore la recommandation de produits en fonction d'événements."

Autre innovation à base d'IA : la recherche visuelle, disponible sur l'application mobile de La Redoute. A partir d'une photo prise dans un magasin ou repérée sur Internet, le moteur de recherche, conçu avec la start-up Visenze, associe un produit similaire disponible dans le catalogue de la marque. Le moteur travaille également à suggérer des produits complémentaires en fonction de la silhouette.

Pour aller plus loin

- 4 idées reçues sur l'intelligence artificielle

- Publicité : l'intelligence artificielle soigne les adlergics

- L'intelligence artificielle au service du retail

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet