En ce moment En ce moment

Stéphane Dehoche, Adobe Neolane : Adobe va nous permettre d'accélérer notre croissance

Publié par le | Mis à jour le
Stéphane Dehoche,fondateur et p-dg de Neolane
Stéphane Dehoche,fondateur et p-dg de Neolane

Fin juillet, Adobe a finalisé le rachat de l'éditeur français de logiciels marketing pour 600 millions de dollars. Stéphane Dehoche, fondateur et p-dg de Neolane, explique les raisons de ce choix et les nouvelles opportunités offertes par Adobe.

  • Imprimer

Pourquoi avoir décidé de vendre Neolane à Adobe ?
Cette opération va nous permettre d'être présent dans 80 pays et d'accélérer notre croissance. Nous avions commencé à exporter notre savoir-faire, mais nous n'aurions pas pu allez aussi vite tout seul. Aujourd'hui, nous avons pour objectif de réaliser rapidement une centaine de millions de dollars de chiffre d'affaires (1).
Le choix d'Adobe (2) est, pour nous, logique : c'est un spécialiste des logiciels marketing et leur gamme de solutions B to B est complémentaire de la nôtre. Adobe a réussi le virage d'Internet, du social et, tout récemment, des interfaces tactiles. PhotoShop, par exemple, est disponible sur tablette. Nous allons bénéficier de leurs technologies. De son côté, Neolane a une expertise sur la gestion du big data.

Comment comptez-vous réaliser vos objectifs de croissance ?
Ce rachat nous permet de rassurer nos clients sur la pérennité de nos logiciels, et nous donne une crédibilité. Par exemple, nous avions des difficultés à signer avec de grands groupes américains car, avec une équipe de 80 personnes à Boston, nous étions trop petits sur ce marché. Nous allons donc pouvoir augmenter le montant moyen de nos contrats. Nous allons également disposer des forces de vente d'Adobe - plusieurs milliers de commerciaux contre une quarantaine pour Neolane.

Quels sont les changements à attendre pour les clients et les équipe de Neolane ?
Nos clients vont avoir l'opportunité d'intégrer les produits de la gamme d'Adobe. Nous allons fournir les connecteurs natifs vers tous leurs logiciels. Sinon, il n'y aura pas de différences pour nos clients et nos équipes. Neolane intègre le département cloud marketing d'Adobe, mais nous restons en charge de nos solutions et de ses ventes. La R&D, en particulier, reste en France. Nous allons d'ailleurs, recruter, d'ici à la fin de l'année, une quinzaine de développeurs de nos technos web - C++ et Java notamment. Nous allons continuer à améliorer nos propres logiciels pour bien servir nos clients. Nous annoncerons leur nouveau nom le 11 septembre prochain.

A lire aussi :
La saga Neolane

(1) Neolane a réalisé 44 millions d'euros de chiffres d'affaires en 2012 (environ 60 millions de dollars)
(2) Adobe a réalisé 4 milliards de dollars de CA en 2012 et compte 11 000 employés

La rédaction vous recommande

Le guide des audiences Facebook et Instagram
Le guide des audiences Facebook et Instagram

Le guide des audiences Facebook et Instagram

Par Nosto

Dans cet ebook vous apprendrezPourquoi attaquer le funnel de conversion par la fin prend tout son sensComment exploiter les donnees recoltees [...]

Sur le même sujet

RGPD: la boîte à outils de Qualifio
Data
RGPD: la boîte à outils de Qualifio

RGPD: la boîte à outils de Qualifio

Par Amélie Riberolle

La plateforme d'engagements d'audiences digitales et de collecte de données annonce la version beta de sa RGPD Tool box, qui donne aux DPO un [...]

RGPD : Comment les marques se mettent en conformité
Data
RGPD : Comment les marques se mettent en conformité
Corentin Mossiere

RGPD : Comment les marques se mettent en conformité

Par Floriane Salgues

A moins de 100 jours de l'entrée en vigueur du règlement sur la protection des données personnelles (RGPD), où en sont les marques et leurs [...]

Renault met en place son DMP France avec Weborama
Data
Renault met en place son DMP France avec Weborama

Renault met en place son DMP France avec Weborama

Par Amélie Riberolle

Renault France, accompagné de l'agence conseil fifty-five, a choisi Weborama pour l'accompagner dans la mise en place d'un dispositif data-driven [...]