RGPD : 77 % des Français préfèrent acheter à des marques transparentes

Publié par le - mis à jour à
RGPD : 77 % des Français préfèrent acheter à des marques transparentes

Les consommateurs connaissent-ils le contenu du règlement général sur la protection des données personnelles ? Quel rôle attribuent-ils aux marques sur ce sujet ? Ifop et SendinBlue ont mené l'enquête révélée le 26 mars.

  • Imprimer

Les Français seraient-ils inquiets de l'utilisation de leurs données personnelles par les marques ? Telle est l'une des conclusions de l'étude "Les Français et le règlement général sur la protection des données personnelles", menée par l'Ifop pour la société SendinBlue, et révélée le 26 mars. Ainsi, 40 % des consommateurs de l'Hexagone se disent "particulièrement inquiets" de la collecte de leurs data personnelles et de son usage. Toutefois, note l'étude, cette crainte reste relative puisqu'elle concerne principalement l'affichage sur les réseaux sociaux de contenus comprenant des photos ou des commentaires - 88 % des personnes interrogées et 58 % des participants à l'étude se disent "très préoccupées" par la pratique. Les Français se révèlent néanmoins moins inquiets quand la collecte de données personnelles est réalisée lors de l'envoi d'un email, de l'achat d'un bien ou d'un service ou dans le cadre de la création d'un compte sur le site Web de la marque.

Sur l'usage de la donnée, tout serait affaire de génération. Les 18-24 ans, génération numérique, sont les "moins frileux" quant à l'éventuel usage par les marques de leurs données personnelles. Moins d'un millennial sur deux (45 %) se préoccupe de sa navigation sur les réseaux sociaux... et des conséquences. Les 65 ans et plus, moins familiers de l'usage des médias sociaux, sont 64 % à exprimer une forte inquiétude quant à la confidentialité des informations transmises en ligne. Les 35 / 49 ans sont quant à eux soucieux du devenir de leurs données personnelles lors d'un achat.

85 % des Français attendent des marques de la pédagogie

Si seulement 18 % des Français savent que le RGPD obligera les entreprises à les informer précisément de l'usage qu'elles feront de leurs données personnelles, 85 % reconnaissent que les marques ont un rôle pédagogique à jouer face à la technicité de ce règlement. Les Français estiment également que les entreprises doivent jouer la carte de la transparence, en affichant une politique claire sur l'utilisation des données personnelles qu'elles collectent. L'enjeu est de taille : 77 % des individus interrogés pensent que cette démarche entrera à l'avenir dans leurs critères d'achat. Les consommateurs veulent voir dans le RGPD l'occasion pour les marques de conclure un nouveau pacte de confiance avec eux.

D'autant que les Français sont nombreux à méconnaître leurs futurs droits. Un quart, selon le sondage SendinBlue et Ifop, a entendu parler du RGPD. 61 % des personnes interrogées déclarent avoir connaissance des droits à l'oubli et à l'effacement, mais seulement 23 % disent savoir précisément de quoi il retourne. Le constat est similaire concernant le droit de s'opposer à certains usages des données, puisqu'à peine 21 % d'entre eux sont capables de l'expliquer.

Cependant, c'est le droit à la portabilité qui demeure l'aspect le moins connu de la loi : 55 % des Français n'en ont tout simplement jamais entendu parler. 63 % d'entre eux avouent être peu convaincus par l'impact que le RGPD aura sur la protection effective de leurs données. 78 % des sondés estiment, par ailleurs, qu'il profitera davantage aux entreprises. Enfin, et c'est sûrement lié au fait qu'ils ne sont pas très confiants quant aux effets réels qu'il pourrait avoir, 8 Français sur 10 affirment que la vigilance individuelle reste bien plus efficace que n'importe quelle réglementation.

Pour aller plus loin :

- 4 commandements du RGPD

- Comment les marques se mettent-elles en conformité ?


Journaliste pour Emarketing.fr, Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr et Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RGPD : démêlez le vrai du faux
Data
RGPD : démêlez le vrai du faux
https://www.vectaury.io/fr/blog/mythe-ou-r%C3%A9alit%C3%A9

RGPD : démêlez le vrai du faux

Par Stéphane Guillard

Depuis plusieurs mois maintenant, le Règlement général sur la protection des données alimente toutes les conversations des acteurs de la data. [...]

Les bonnes pratiques de l'A/B testing
Data
Cabestan
Les bonnes pratiques de l'A/B testing

Les bonnes pratiques de l'A/B testing

Par Cabestan via Marketme

L'évaluation des retombées de vos campagnes emails est essentielle pour valider ou optimiser la pertinence de vos messages. L'A/B testing permet [...]

Les 3 piliers du marketing conversationnel
Data
Cabestan
Les 3 piliers du marketing conversationnel

Les 3 piliers du marketing conversationnel

Par Cabestan via Marketme

Le développement de la data et le recentrage sur les stratégies customer-centric pose un nouvel impératif : celui de (re)créer du sens en mettant [...]

Des données sur la donnée : je capitalise sur mon fichier clients !
Data
Data Company
Des données sur la donnée : je capitalise sur mon fichier clients !

Des données sur la donnée : je capitalise sur mon fichier clients !

Par Data Company via Marketme

Intégrer une conduite rigoureuse dans la collecte de données n’est pas en option ! De nombreuses contraintes et exigences émanent de ce périmètre. [...]