Recherche
Se connecter

PriceMinister choisit Business Objects

Publié par le

Le site marchand optimise ses ressources grâce à cette suite décisionnelle.

  • Imprimer
Business Objects, l'un des leaders de la solution CRM analytique, annonce un nouvel utilisateur : PriceMinister. Le site marchand a, en effet, adopté BusinessObjects XI, la suite comprenant Crystal Reports, Desktop Intelligence et Web Intelligence. Dans un environnement Linux, PriceMinister comptait déjà sur Oracle pour héberger et gérer ses bases de données. Mais un véritable outil en décisionnel était nécessaire pour optimiser le recrutement de nouveaux membres, aussi bien acheteurs que vendeurs, pour maximiser le retour sur investissement des campagnes marketing. Une optimisation à l'échelle des quelques indicateurs chiffrés de PriceMinister : 19 millions de produits en ligne, 4 millions d'utilisateurs inscrits et 15 millions de visites par mois. Aujourd'hui, BusinessObjects XI est présent dans certains services de l'entreprise (datamart marketing, finance, commercial et service après-vente), un déploiement qui devrait s'étendre à l'ensemble de l'organisation.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Air France vole au-dessus d'un nid d'IA
Data
Air France vole au-dessus d'un nid d'IA

Air France vole au-dessus d'un nid d'IA

Par Floriane Salgues

La compagnie aérienne Air France a fait de l'intelligence artificielle une priorité stratégique. L'un des cas d'usage est le chatbot "Louis". [...]

L'intelligence artificielle bouscule l'expérience client
Data
L'intelligence artificielle bouscule l'expérience client

L'intelligence artificielle bouscule l'expérience client

Par Floriane Salgues

L'intelligence artificielle a fait son entrée dans la cour de l'expérience client, avec une promesse : optimiser les actions les plus routinières. [...]

RGPD : démêlez le vrai du faux
Data
RGPD : démêlez le vrai du faux
https://www.vectaury.io/fr/blog/mythe-ou-r%C3%A9alit%C3%A9

RGPD : démêlez le vrai du faux

Par Stéphane Guillard

Depuis plusieurs mois maintenant, le Règlement général sur la protection des données alimente toutes les conversations des acteurs de la data. [...]