Recherche
Se connecter

Onecub recueille les consentements

Publié par le - mis à jour à
Onecub recueille les consentements

Le spécialiste de la portabilité des données Onecub propose un outil de recueil des consentements utilisateurs.

  • Imprimer

"Comme l'a montré l'affaire Cambridge Analytica, le problème n'est pas la diffusion des données, mais bien le consentement des utilisateurs aux usages qui en sont faits. Le consentement est aussi la question centrale qui a motivé l'élaboration du RGPD" estime Onecub dans un communiqué. C'est pourquoi le spécialiste de la portabilité des données propose un outil qui permet à un service en ligne de recueillir le consentement des utilisateurs pour chaque traitement de leurs données personnelles, mais aussi de garantir sa validité et démontrer qu'il a bien été capté, et enfin de se conformer aux exigences du RGPD sur le consentement des utilisateurs.

Car "avec le RGPD et la généralisation des services datavores, le nombre de consentements ne fera qu'augmenter et il sera encore plus ardu d'en garder une vision globale pour les contrôler" prévient l'entreprise fondée il y a sept ans par Olivier Dion. Avec Onecub, les utilisateurs centralisent le contrôle de leurs consentements depuis un tableau de bord unique, et via leur compte ils peuvent visualiser les partages et révoquer leurs consentements à tout moment depuis un point unique, en plus de pouvoir le faire depuis chaque service séparement.

"Onecub porte une vision user centric de la portabilité, qui place le consentement au coeur de notre outil, souligne Olivier Dion. La mise en application du RGPD nous permet aujourd'hui d'affirmer que nous sommes sur la bonne voie".


La rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Data

Par Floriane Salgues

RGPD, DMP, IA... sont quelques uns des acronymes qui ont marqué le secteur des data en 2018. Best of des sujets les plus marquants.