Les 7 tendances de l’emailing en 2017 !

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

L’emailing n’est pas mort… et a encore de beaux jours devant lui ! En effet, avec le SMS marketing, il reste l’un des outils de vente et de fidélisation les plus utilisés par les professionnels du marketing.

  • Imprimer

D’après certaines études, l’email marketing se montre jusqu’à 40 fois meilleur que Facebook ou Twitter pour trouver de nouveaux clients. Vous trouverez dans cet article, les 8 principales tendances à suivre cette année, pour des emailings réussis qui convertissent et qui fidélisent.

 

1.    Utiliser des modèles d’emails en responsive design


Aujourd'hui, plus de la moitié des emails reçus sont lus sur tablettes numériques ou smartphones. Il est donc primordial d’en faciliter la lecture pour éviter qu’ils ne finissent dans la corbeille des destinataires. Pour ce faire, utilisez des modèles d’emailings responsive design dont la caractéristique est de s’adapter aux dimensions de l’écran utilisé par le lecteur. Prolongez l’expérience utilisateur et réduisez les taux de rebonds, en utilisant aussi le responsive design pour vos landing pages.

 

2.    Optimiser les emails pour les différentes messageries


Chaque client de messagerie, qu’il s’agisse d’Outlook, Gmail ou encore Yahoo, a ses propres standards concernant le mode de lecture, d’interprétation et de retranscription des emails. Pour vous assurer de la bonne réception de vos messages par vos destinataires, utilisez un outil d’email rendering (rendu email) afin de tester leur affichage chez les divers acteurs du Webmail.

 

3.    Personnaliser les messages et segmenter les bases de données


Savez-vous qu’un email personnalisé c'est +14% de clics et +10% de conversion qu’un email générique ? Utilisez la data pour obtenir meilleure connaissance de vos clients et être en mesure de leur adresser des messages publicitaires parfaitement adaptés à leur profil et leurs besoins. Les CRM marketing et autres outils de Business Intelligence, vous permettent de centraliser des informations pour chaque client (centres d’intérêts, situation familiale, date du dernier achat, fréquence d’achat…) et d’en dégager des schémas marketing pour leur adresser des messages publicitaires ciblés et ultra-personnalisés.

 

4.    Miser sur le contenu et la relation client


Pour obtenir de bons résultats de vente sur les marchés ultra-concurrentiels comme la grande distribution, la banque-assurance ou encore le prêt-à-porter, miser sur la vente brute et la promotion agressive ne suffit plus. Qu’ils soient des professionnels ou des particuliers, vos contacts cherchent les services à forte valeur ajoutée et des relations privilégiées avec leurs fournisseurs et leurs enseignes favorites. Pour convertir davantage en B to B, misez sur le marketing de contenu (livres blancs, articles, vidéos explicatives…). En B to C, optimisez la relation client (suivi de commande, notifications de rendez-vous, anniversaire clients…).

 

5.    Travailler l’objet de son emailing


Le choix de l’objet d’un email peut faire toute la différence sur la propension d’un destinataire à lire votre message. Bien choisi, il peut (dans le meilleur des cas) générer un achat immédiat ou des clics intéressés. A l’inverse, un objet mal choisi peut faire chuter vos taux clics voire faire passer votre email en spam (dans le pire des cas). Familiarisez-vous avec les mots à éviter en emailing pour améliorer la délivrabilité de vos messages et éviter le passage en message indésirable.

 

6.    Combiner images et textes


Un email uniquement constitué d’une ou plusieurs images peut être rapidement interprété par les messageries comme un message spam. Les bonnes pratiques de la délivrabilité en email recommandent de respecter un équilibre 50/50 entre le nombre d’images et la quantité de texte utilisés pour réaliser le message.

 

7.    Utiliser la double vérification par email ou le « double opt-in ».


Il est devenu un passage obligé dans la collecte de données personnelles sur Internet. Le double opt-in est une pratique qui permet de vérifier l’identité de l’internaute qui effectue une demande / modification d’information auprès d’une entreprise sur Internet : demande d’inscription à une newsletter, demande de changement de mot de passe…

Son but est d’obtenir le consentement du demandeur afin de pouvoir lui envoyer par la suite, des messages publicitaires. Concrètement, le double opt-in prend la forme d’une case à cocher dans un formulaire pour transmettre le consentement puis à l’envoi d’un lien de confirmation par email, sur lequel le destinataire doit cliquer pour finaliser sa demande.

 

Pour en savoir plus sur l’emailing et ses bonnes pratiques, téléchargez notre livre blanc EMAIL

 

Autres articles proposés

Autres articles

5 idées pour fidéliser vos clients avec un message vocal
Data

Article écrit par Netmessage

Netmessage
5 idées pour fidéliser vos clients avec un message vocal 5 idées pour fidéliser vos clients avec un message vocal

5 idées pour fidéliser vos clients avec un message vocal

Par Arielle NTSONDE

Les emailings et campagnes de SMS marketing, n’ont plus de secrets pour vous ! Mais savez-vous qu’un message vocal informatif ou promotionnel [...]

Comment rédiger des SMS marketing qui fidélisent et convertissent ?
Cross canal

Article écrit par Netmessage

Netmessage
Comment rédiger des SMS marketing qui fidélisent et convertissent ?

Comment rédiger des SMS marketing qui fidélisent et convertissent ?

Par Arielle NTSONDE

Un SMS marketing standard est limité à 160 caractères. Pour engager vos clients et trouver les mots justes qui les inciteront à l’achat, des [...]