En ce moment En ce moment

Emmanuel Poncet, Zebestof : "Notre technologie nous permet d'éviter, en moyenne, 20 à 35% d'impressions publicitaires inutiles"

Publié par le | Mis à jour le
Emmanuel Poncet, directeur commercial de Zebestof
Emmanuel Poncet, directeur commercial de Zebestof

Zebestof présentera, au salon e-Marketing, des innovations tant sur la partie trading desk que sur la partie branding desk - bannières dynamiques customisables, habillages en mode retargeting dynamique et vidéo...

  • Imprimer

Quelle différence faites-vous entre un trading desk et un branding desk ?
Le trading desk fait référence aux offres et dispositifs que nous mettons en place pour des annonceurs ayant des problématiques de conversion. Les e-commerçants avec l'acquisition de trafic et les ventes, les autres annonceurs avec des demandes de trafic, de recrutement de bases e-mails par exemple.
Le branding desk fait référence aux offres et dispositifs que nous mettons en place pour des annonceurs ayant des problématiques de visibilité, couverture sur cible, engagement et diffusion vidéo multidevice. Dans ce cas, nos objectifs sont la mesure du EGRP, le coût par vue complète de vidéos. Cette dernière offre a été créé suite à la demande en forte progression d'annonceurs cherchant à challenger leurs investissements TV, presse, affichage afin de ré-exploiter la data collectée lors des campagnes digitales.

Quels sont vos atouts par rapport à vos concurrents ?
Nous sommes un des pionniers de l'industrie en France et après avoir testé différentes technos tierces, nous avons pris le soin de développer nos propres technologies RTB de manière à être plus performants, agiles et compétitifs que nos concurrents qui utilisent majoritairement des technologies tierces peu flexibles ne permettant pas d'exploiter tout le capital de la technologie RTB en alourdissant in fine la facture d'une campagne et donc sa rentabilité.
Grâce à cette suite de technologie, nous pouvons par exemple créer des formats ciblés qui cliquent jusqu'à 3%.
Notre technologie de bannières dynamiques customisables permet de multiplier les taux de clics moyens par 10 en évitant des coûts de set up ou d'adserving, elle innove en proposant aux annonceurs des formats dynamiques de conquête à l'inverse du retargeting pour solutionner la création de bannières untraciblées.
Enfin, notre technologie de brandsafety et de visibilité permet d'éviter en moyenne 20 à 35% d'impressions publicitaires inutiles.

Allez-vous présenter des nouveautés sur le salon e-Marketing ?
Suite à nos derniers développements de technologies propriétaires, nous présenterons des innovations tant sur la partie trading desk que sur la partie branding desk. Il y aura notamment les bannières dynamiques customisables, les habillages en mode retargeting dynamique et vidéo, ou encore notre suite de formats et outils permettant des opérations d'impact branding plus intelligentes que le médiaplanning traditionnel effectué sur les adnetworks.

Zebestof va animer plusieurs conférences sur le salon. Quel(s) message(s) allez-vous faire passer à vos clients et prospects ?
Le salon e-Marketing 2014 allant largement traiter de la data et malgré cela, il nous paraît pertinent de rappeler aux annonceurs pourquoi leur data est aussi précieuse qu'inexploitée, peu comprennent qu'ils la donnent aveuglement à des tiers qui ne sont pas forcément les mieux placés pour les utiliser et leur rendre service.
L'offre de Zebestof consiste à collecter, structurer et exploiter la data annonceur en mode sécurisé et tactique. Nous voulons démontrer que notre proposition de valeur permet de mieux gérer en parallèle les actions d'impact, d'e-commerce et de marketing relationnel à condition de disposer d'une suite technologique comme celle que nous proposons à nos clients. Nous souhaitons les accompagner dans cette opportunité de changement de tactiques publicitaires rendue possible par la technologie que nous avons développée.

La rédaction vous recommande

Améliorer l'expérience utilisateur grâce au programmatique
Améliorer l'expérience utilisateur grâce au programmatique

Améliorer l'expérience utilisateur grâce au programmatique

Par Mediamath

Alors que le consommateur est devenu tres exigeant envers les marques les technologies ont desormais un role central jouer et apportent de multiples [...]

Sur le même sujet

La Quintessence de la CDP par Camp de Bases
Data
La Quintessence de la CDP par Camp de Bases

La Quintessence de la CDP par Camp de Bases

Par Amélie Riberolle

L'éditeur Camp de Bases lance la dernière version de sa Customer Data Platform, orientée marketers.

RGPD: la boîte à outils de Qualifio
Data
RGPD: la boîte à outils de Qualifio

RGPD: la boîte à outils de Qualifio

Par Amélie Riberolle

La plateforme d'engagements d'audiences digitales et de collecte de données annonce la version beta de sa RGPD Tool box, qui donne aux DPO un [...]

RGPD : Comment les marques se mettent en conformité
Data
RGPD : Comment les marques se mettent en conformité
Corentin Mossiere

RGPD : Comment les marques se mettent en conformité

Par Floriane Salgues

A moins de 100 jours de l'entrée en vigueur du règlement sur la protection des données personnelles (RGPD), où en sont les marques et leurs [...]

Renault met en place son DMP France avec Weborama
Data
Renault met en place son DMP France avec Weborama

Renault met en place son DMP France avec Weborama

Par Amélie Riberolle

Renault France, accompagné de l'agence conseil fifty-five, a choisi Weborama pour l'accompagner dans la mise en place d'un dispositif data-driven [...]