En ce moment En ce moment

Cartegie franchit la barre du million d'adresses e-mail B to B

Publié par le | Mis à jour le
Piece of Information (Vertical)
Piece of Information (Vertical)

La base de données B to B, GéoSociétés, fournit des adresses e-mail sirétisées, géolocalisées et nominatives qui permettent de cibler ses campagnes en fonction de la taille et du type d'activité des entreprises, de leur zone de chalandise. Cartegie annonce, en outre, le rachat de deux entreprises.

  • Imprimer

Avec plus d'un million d'adresses e-mail B to B, GéoSociétés permet désormais d'accéder à près de 900 000 établissements actifs pour des campagnes e-mailing ou en approche multicanale. La base de données de Cartegie est mise à jour quotidiennement, notamment avec le fichier Sirene® de l'Insee.

Toutes les adresses e-mail de GéoSociétés sont :

- sirétisées : chaque adresse e-mail est attachée à une entreprise et permet ainsi un ciblage en fonction de la taille, du nombre de salariés, du secteur d'activité, du CA, etc. ;

- géolocalisées : permet de relier une adresse à une zone de chalandise ;

- nominatives : chaque e-mail est associé à un contact et à une fonction.

Christophe Doucet-Ferru, directeur du pôle Services de Cartegie, souligne une des applications de cette base : "GéoSociétés est renseignée à 100% en téléphones fixes, en adresses postales, donne accès à l'ensemble des bilans publiés par les entreprises... autant d'informations qui permettent un ciblage extrêmement précis. Un exemple : en intégrant 6,5 millions de dirigeants, dont 2,4 avec des dates de naissance, GéoSociétés nous permet de développer une offre de cession des entreprises".

De plus, Cartegie a annoncé le rachat des entreprises strasbourgeoises Europrogrès (4 millions de Chiffre d'affaires), conseil en plans fichiers pour les campagnes multicanales, et Base Plus (2 millions de CA), spécialisée enData Mining (traitement scientifique de la donnée Marketing pour l'aide à la décision). Le chiffre d'affaires passe ainsi de 8 à près de 14 millions d'euros pour 50 salariés. "Les acquisitions d'Europrogrès et de Base Plus permettent au Groupe Cartegie d'atteindre une taille critique et de renforcer ses compétences dans le conseil en marketing multicanal, mais aussi de nous doter désormais d'une véritable expertise en Data Mining, a déclaré Régis Barbier, président fondateur de Cartegie. Elles vont ainsi nous permettre de proposer une offre plus élaborée et davantage d'expertise, pour le plus grand bénéfice de nos clients à l'heure où les entreprises sont confrontées à une inflation massive des données à gérer (Big Data)."

En savoir plus : la saga Cartegie

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

La Quintessence de la CDP par Camp de Bases
Data
La Quintessence de la CDP par Camp de Bases

La Quintessence de la CDP par Camp de Bases

Par Amélie Riberolle

L'éditeur Camp de Bases lance la dernière version de sa Customer Data Platform, orientée marketers.

RGPD: la boîte à outils de Qualifio
Data
RGPD: la boîte à outils de Qualifio

RGPD: la boîte à outils de Qualifio

Par Amélie Riberolle

La plateforme d'engagements d'audiences digitales et de collecte de données annonce la version beta de sa RGPD Tool box, qui donne aux DPO un [...]

RGPD : Comment les marques se mettent en conformité
Data
RGPD : Comment les marques se mettent en conformité
Corentin Mossiere

RGPD : Comment les marques se mettent en conformité

Par Floriane Salgues

A moins de 100 jours de l'entrée en vigueur du règlement sur la protection des données personnelles (RGPD), où en sont les marques et leurs [...]

Renault met en place son DMP France avec Weborama
Data
Renault met en place son DMP France avec Weborama

Renault met en place son DMP France avec Weborama

Par Amélie Riberolle

Renault France, accompagné de l'agence conseil fifty-five, a choisi Weborama pour l'accompagner dans la mise en place d'un dispositif data-driven [...]