En ce moment En ce moment

Air France-KLM partage ses données avec les start-up

Publié par le - mis à jour à
Air France-KLM partage ses données avec les start-up

Alors que la loi Macron oblige les entreprises de transport à ouvrir leurs données, Air France-KLM a décidé de sauter le pas en créant un portail open data, rendant accessibles toutes ses données opérationnelles. Le point avec Gauthier Le Masne, Data Manager Air France-KLM.

  • Imprimer
  • Pourquoi vous intéressez-vous à l'open data au sein d'Air France ?

L'idée de partager nos données, notamment avec les start-up, a germé à l'occasion d'un hackaton aux Pays-Bas avec KLM, en 2015, et nous avons voulu adhérer à la loi Macron qui oblige les entreprises de transport à ouvrir leurs données.

De plus, en tant qu'entreprise de services, nous considérons qu'il est important de pouvoir donner accès à nos offres de la façon la plus large possible. Les outils digitaux se développant de manière exponentielle, cela contribue à faire connaître nos produits en les rendant plus facilement accessibles. Nous avons ouvert au printemps 2016 notre portail open data (https://developer.airfranceklm.com/Accueil) avec la volonté de rendre accessible à tous nos données opérationnelles sur nos activités comme les horaires et parcours des vols, les tarifs, les contacts, les conditions de transport, etc.

  • Quel impact l'ouverture des données peut avoir sur votre entreprise ?

Nous souhaitons jouer un rôle actif dans l'écosystème digital en pleine croissance. De la même façon que nous intégrons de plus en plus de données externes dans nos systèmes d'informations, par exemple données des réseaux sociaux, nous pensons que nos données peuvent s'intégrer dans des services innovants. Depuis quelques mois, nous mettons l'accent sur la gestion de notre data au sein du groupe.

  • Quels sont les enjeux et les opportunités ?

Les principaux enjeux sont de pouvoir délivrer des informations de bonne qualité, utiles pour être exploitées par des tiers. Nous pensons qu'il peut y avoir de réelles opportunités de services offerts par des start-up auxquels nous n'aurions pas forcément pensé nous-même ou sur des services qui ne sont pas dans notre coeur de métier.

  • Quels sont les facteurs clés de succès depuis l'ouverture de vos données ?

Ce qui nous semble le plus intéressant à partager dans cette ouverture assez large de nos données, ce sont en particulier les horaires de vol et les tarifs disponibles. Néanmoins, à ce stade, nous n'avons pas encore suffisamment de recul pour analyser les utilisations qui sont faites mais les premiers retours sont positifs. Dans les prochains mois, nous allons ouvrir plus de services comme le statut du vol en temps réel, l'heure exacte de départ et d'arrivée des vols, organiser des événements qui pourraient intéresser les start-up...

  • Avez-vous un droit de regard sur l'exploitation faite de vos données ?

Il y a eu quelques réticences à partager nos données et de savoir ce qui allait en être fait mais elles sont déjà accessibles au public sur notre site. De plus, l'accès à nos données passe par la signature de conditions générales d'utilisation disponible sur le site d'open data. Les entreprises ne peuvent pas revendre nos données à des tiers, par contre elles peuvent créer un service payant.

Dalila Bouaziz

Autres articles

GDPR: devez-vous nommer un DPO pour être en conformité?
GDPR: devez-vous nommer un DPO pour être en conformité?

GDPR: devez-vous nommer un DPO pour être en conformité?

Par

La GDPR entrera en vigueur le 25 mai 2018 cette date les entreprises traitant des donnees devront se mettre en conformite notamment par le biais [...]

Quelles sont les principales pratiques des marketeurs ?
Quelles sont les principales pratiques des marketeurs ?

Quelles sont les principales pratiques des marketeurs ?

Par

En partenariat avec ADETEM Dolist dresse le panorama des pratiques data email et omnicanal aupres de 250 professionnels francais du marketing [...]