Recherche
Se connecter

[Tribune] Les médias à l'heure du mobile

Publié par le

Médias et mobile : les formats

De plus en plus de français consomment la télévision via Internet : de fait, la consultation de vidéos sur mobile augmente elle aussi. On sait que YouTube compte plus de la moitié de ses visiteurs sur mobile, mais les chaines de télévisions elles-mêmes, proposant leurs contenus en replay, profitent de cet essor de la vidéo mobile. L'idée est également ici de toucher une nouvelle cible (ex : jeunes non équipés de récepteur TV traditionnel) plutôt que de multiplier les écrans d'un même foyer.

La radio voit également son mode de consommation révolutionné : outre l'avènement du podcast, qui trouve tout son sens dans le mobile, on voit de plus en plus apparaitre des captations vidéo de programmes radios. Et ces contenus ne se consomment pas uniquement sur les sites des supports qui les émettent.

Les réseaux sociaux - Facebook et Twitter en tête - sont devenus des espaces essentiels pour relayer les contenus issus des médias, vidéo ou non. Nombreux sont les utilisateurs qui utilisent aujourd'hui les réseaux sociaux afin de suivre l'actualité politique par exemple. Conscient de ce phénomène, Facebook vient d'ailleurs de lancer en mai Instant Articles, en partenariat avec des médias de renom tels que New York Times, National Geographic ou encore The Guardian.

L'objectif de cet outil est de " rendre l'expérience plus rapide et plus riche sur mobile ", en hébergeant directement des articles et vidéos, et en diminuant ainsi le temps de chargement des contenus. Pour ce qui est de la télévision, le pont le plus évident avec les réseaux sociaux est la social TV, dont l'essor ces dernières années est directement lié à l'augmentation considérable de l'usage du mobile. Une preuve de plus que l'amélioration de l'user experience est devenu crucial pour les médias et les éditeurs, et que le mobile représente un outil indispensable pour atteindre cet objectif.

Forts de ces enseignements, et sous l'impulsion du Fonds pour l'Innovation Numérique de la Presse, de nombreux medias ont donc aujourd'hui décidé de faire du mobile une priorité dans leurs stratégies. Le mobile rebat en effet les cartes de ce secteur des medias, tant en termes d'usages que de revenus publicitaires.

Car pour faire perdurer leur business model, les medias aussi doivent se construire une audience mobile en vue d'une monétisation. Ce phénomène représente donc une réelle opportunité (fidéliser une audience captive, indépendamment de Google) mais également une menace, car il suppose d'avoir un socle mobile solide, d'investir en acquisition d'audience... et ce avant ses concurrents.

L'auteur : diplômé d'HEC, Philippe Leclercq a co-fondé, en 2000, Directinet, leader de l'e-marketing direct. Il en a été le directeur associé jusqu'en 2008. En 2010, il co-fonde la société Ad4Screen, dont il est actuellement Directeur Général.

Pour en savoir plus : AD4SCREEN, expert de la publicité et du CRM Mobile depuis 2010, aide les annonceurs à mettre en place des campagnes publicitaires mobiles et des programmes relationnels mobiles performants. Avec plus de 5000 campagnes " 100% mobile " à son actif et une équipe de plus de 90 experts du Mobile (Media Planing, Media Buying, Studio, Data Mining), AD4SCREEN est le leader incontesté de la publicité mobile en France. AD4SCREEN répond aux objectifs de notoriété, de création de trafic, de génération de téléchargements d'applications, de conversion... des annonceurs, sur mobiles et tablettes, en France et à l'International.

Philippe Leclercq, co-fondateur et d-g d'Ad4Screen

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet