Recherche
Se connecter

Top 9 des pires objets d'email : en 2018, on arrête !

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Lorsque l'on rédige l'objet d'une campagne email, il faut éviter 2 écueuils : ne pas donner envie de cliquer du tout, ou au contraire sombrer dans le "clickbait".

  • Imprimer

Certains objets sont à mourir d’ennui, sans personnalité. D’autres cherchent à nous attirer à tout prix, quitte à se payer notre tête. Enfin, il y a les inclassables, ceux dont on se demande ce qui a bien pu traverser l’esprit de leur auteur.

SendinBlue a rassemblé 9 exemples de ces objets d’emails qui ne devraient plus jamais, en 2018, arriver dans nos boites de réception !

Les + vu et revu

1 - "Newsletter juin 2018"

Newsletter ResMusica juin 2017

On ne peut pas faire plus générique, plus impersonnel, plus soporifique. Vos contact ne se demanderont même pas ce qu'il peut bien y avoir dans cet email, ils ne le remarqueront tout simplement pas !

Notre conseil : Essayez de titiller la curiosité de vos lecteurs, ou donnez leur au moins un aperçu de ce que votre newsletter a d'intéressant ce mois-ci.

2 - "Découvrez notre produit"

Découvrez le service Outlook.com mis à niveau

Pourquoi ne pas dire dès votre objet ce que vous apportez de nouveau ? D'autant plus que vous devriez avoir suffisamment segmenté pour que cela réponde à un besoin des destinataires de votre liste. Plutôt qu'un objet flou, mettez en avant le bénéfice utilisateur.

Notre conseil : plutôt que "Nouveau : découvrez le robot aspirateur xxx », préférez "Faire le ménage depuis votre lit ? C'est possible !"

3 - "Enquête de satisfaction", "Votre avis nous intéresse"

Enquête de satisfaction caisse d'épargne

Oh, zut à la fin ! Encore une enquête de satisfaction. Franchement, ça gonfle tout le monde. Et on reste poli.

Personne n'a envie de remplir votre maudit questionnaire. Donc si vous voulez vraiment en faire un, débrouillez-vous au moins pour être plus créatif dans votre objet.

Notre conseil : essayez par exemple "???? {PRENOM}, votre colis est arrivé... Tout s'est bien passé ?"

Les + spam

4 - "Jusqu'à 70% de réduction sur les iPhone !!!!"

Encore 4 nuits de folie !!! -10€ en plus de 19h à 07h!

Vous ne pensez pas que votre objet serait plus crédible sans tous ces points d'exclamation ?

Non seulement c'est agressif, mais vous passez pour un ado de 15 ans qui écrit un texto. Votre objet manque instantanément de sérieux, et ressemble à une arnaque.

Bref, alerte au spam !

Notre conseil : enlevez simplement ces points d'exclamation.

5 - "MAXI CADEAUX MINI PRIX"

MAXI CADEAUX MINIS PRIX ! Faites plaisir à votre papa...

Votre touche "verr maj" est cassée ? On espère que vous le savez : écrire en majuscules sur le net, c'est l'équivalent de crier.

Notre conseil : ce n'est pas en criant plus fort que les autres que l'on réussit à séduire ou à convaincre. Misez sur votre talent d'écriture plutôt que sur les majuscules.

6 - "URGENT : ...", "RAPPEL : ...", "Dépêchez-vous..."

Dépêchez-vous avant qu'il ne soit trop tard

Mais calmez-vous ! Brutaliser vos utilisateurs ne vous mènera à rien, et certainement pas à créer une vraie relation de marque.

Vous ne réussirez qu'à créer un sentiment de "fausse alerte" et d'agacement. Et surtout, plus personne ne vous prendra au sérieux le jour ou vous aurez quelque chose de vraiment important à communiquer.

Notre conseil : créer un sentiment d'urgence augmentera votre taux de clic à court terme mais fatiguera vos contacts à la longue. Concentrez votre objet sur le bénéfice utilisateur plutôt que sur l'invective.

Les + "no comment"

7 - "Réduction sur vous séjour"

Livraison spéciale pour {PRENOM} : Jusqu'à 110 € de réduction sur vous séjour

OK, on n'est pas très sympa sur ce coup là. Ça arrive à tout le monde de faire une petite faute de frappe.

Mais tout de même, ça fait désordre.

Notre conseil : pensez à bien vous relire et imprimez notre checklist emailing pour éviter ce genre d'erreur.

8 - "(Test)..."

(TEST) Début des soldes

Oups ! Vous avez envoyé votre email de test à toute votre liste de contact. Pas moyen d'annuler l'envoi.

Vous allez devoir expliquer ça à votre boss...

Notre conseil : pensez à bien retirer la mention "test" de l'objet lors de l'envoi final.

9 - "Ouvrez-moi !"

Ouvrez-moi !

A la place de vos contacts, je n'ouvrirais pas. A tous les coups, c'est un virus...

Si vous avez déjà pensé à utiliser cet objet, c'est que vous avez touché le fond !

Notre conseil : arrêtez l'email marketing. Ou au moins, arrêtez le spam.

Vous reconnaissez une de vos campagnes email dans cet article ? Il est temps de lire notre guide pour écrire des objets efficaces.

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Autres articles proposés