Recherche
Se connecter

Les mots SEA que tout marketeur devrait connaître

Publié par / Avec la Marketplace le | Mis à jour le

Dans le monde du marketing digital, certaines notions peuvent sembler extrêmement complexes, avec beaucoup de mots anglophones, mais voici une sélection et compilation simple de ces termes, créée par Channable, expert dans le marketing digital payant.

  • Imprimer

CPC, API, flux de données e-commerce - le marketing payant ayant trait au SEA est devenu une partie fondamentale du marketing en ligne et utilise parfois des termes très techniques. En plus, le paysage du e-commerce change très rapidement. Tout le monde connaît les marketplaces, Google et les sites de comparaison. Cependant, certains mots parfois nouveaux ou anglophones peuvent paraître plus compliqués. Si vous cherchez à en savoir plus sur le SEA, consultez nos explications simples d’une sélection de mots SEA - et peut-être quelques-uns dont vous n'avez encore jamais entendu parler.

Premièrement, le SEA est à mettre en relation avec le SEO. L’un n’exclut pas l’autre, mais il est important d’avoir des notions des deux afin de les inclure dans votre stratégie de marketing digitale. Le SEO est l'acronyme de « Search Engine Optimization » ou optimisation pour les moteurs de recherche. Il relève du référencement dit « naturel » de votre site, c’est-à-dire où le moteur de recherche vous positionne dans les résultats de recherches. Pour le SEO, le positionnement sera influencé par ex. par la structure de votre site, les mots clés ou encore le contenu, ainsi que bien d’autres facteurs. Le SEA, quant à lui, vient de « Search Engine Advertising » qui veut dire publicité sur les moteurs de recherche. Google AdWords ou Bing Ads sont des services de publicité sur les moteurs de recherche pour faire apparaître votre site en première position (avant les sites référencés naturellement par le SEO).

AdWords / annonces textes, « dynamic text ads » : vous connaissez sûrement cette plateforme de recherche payante sur laquelle vous pouvez créer et gérer vos annonces textes pour Google. Les annonces textes dynamiques (et donc appelées dynamic text ads en anglais) se différencient des annonces textuelles statiques, car elles sont automatiquement mises à jour en fonction par ex. des mots clés, du stock ou de l'heure de la journée. Pour créer des centaines d’annonces textes personnalisées pour chaque produit, les intégrateurs de flux (voir définition ci-dessous) peuvent parfois proposer des solutions très pratiques. En effet, ces derniers automatisent la création d’annonces toutes différentes et personnalisées.

AdWords / Campagnes Shopping : dans Adwords, vous pouvez aussi configurer des campagnes Shopping. Il faudra tout d’abord envoyer les produits sur le Merchant Center de Google. Les annonces des campagnes Shopping contiennent une image et apparaissent sur les résultats Google et l’ensemble du web. Il s’agit des images que vous verrez en haut d’une recherche sur Google. Channable a, par exemple, créé un gestionnaire AdWords qui vous aide à créer vos campagnes Shopping ou vos annonces textes dynamiques.

API : signifie « Application Programming Interface » (interface de programmation applicative en français) et permet à une application web d'interagir avec une autre application. Il s’agit en d’autres termes d’une connexion entre deux systèmes. Les API permettent à toutes sortes d'applications web d'interagir. Cette interaction peut permettre à un marchand d'ajouter des fonctionnalités à un site ou d'améliorer l'automatisation de son activité ou encore de connecter sur site e-commerce avec les marketplaces afin de recevoir les commandes depuis ces plateformes. Dans la plupart des cas, la connexion via une API nécessitera un développeur professionnel. Pour les e-commerçants, la clé est de savoir où une API peut être utilisée afin d’établir une connexion. Les marketplaces acceptent donc les API ou les flux; pour savoir la différence d’intégration entre ces deux moyens, vous pouvez consulter cet article.

Connexion commandes ou gestion des commandes e-commerce : grâce aux API (voir plus haut), il est possible pour les e-commerçants de connecter leur site e-commerce avec les marketplaces à travers un gestionnaire de flux. Ils peuvent alors recevoir directement sur le back end de leur site e-commerce les commandes provenant d’Amazon, eBay, Cdiscount, et ainsi gérer toutes les commandes depuis leur back end. Channable offre cette option pour faciliter la vie des e-commerçants et leur faire économiser du temps. L’avantage est que tous les stocks se réactualisent directement sur toutes les plateformes, ce qui vous évite de perdre une vente pour un produit hors-stock.

CPC vs CPS (cost per click versus cost per sale) : le CPC est le montant qu’un annonceur paie à un moteur de recherche, site de comparaison ou d’affiliation pour un clic sur son annonce. Il est important de définir des enchères de mots clés à un niveau optimal afin de ne pas payer trop cher pour les clics. À ne pas confondre avec CPS qui est une commission prise par les marketplaces lorsque vous réalisez une vente.

CSE : acronyme de « Comparison Shopping Engine » ou moteur de comparaison en français, est une plateforme qui permet aux utilisateurs de rechercher des produits. Les résultats montrent à la fois les images et les prix afin que les utilisateurs puissent comparer les prix et les spécifications de différents vendeurs. Google Shopping est l’exemple le plus connu de CSE, mais il en existe plein d’autres, parmi lesquels Bing. Si vous hésitez à vendre sur Google Shopping, lisez notre blog qui vous explique pourquoi y diffuser vos annonces produits.

Flux de données e-commerce : un flux de données (ou flux de produits) est simplement un fichier digital qui contient toutes les informations produits (comme leur titre, description, image, prix, couleur) de votre catalogue. Un flux est souvent sous format CSV, TXT, XML, etc.. Pour diffuser vos catalogues sur les marketplaces et sites de comparaison, les plateformes requièrent souvent ce genre de fichier pour automatiquement créer vos annonces. Un gestionnaire de flux (voir la définition ci-dessous) vous aidera à télécharger votre flux depuis votre site e-commerce pour ensuite le faire correspondre aux exigences des canaux où vous souhaitez diffuser vos produits (sites de comparaison, d’affiliation ou encore marketplaces).

Intégrateurs de flux / gestionnaires de flux / agrégateurs de flux : ces outils ou solutions sont nommés différemment  sur le marché du e-commerce, cependant leur but est le même :  vous permettre de filtrer et d’optimiser votre flux produits, pour ensuite automatiser la diffusion de votre catalogue sur les plateformes de votre choix. Channable est un exemple de gestionnaire de flux avec un excellent rapport qualité/prix (vérifiez par vous-même). En liant votre site e-commerce à cet outil, vos annonces seront automatiquement mises à jour sur toutes les plateformes où vous diffusez vos produits. Beaucoup de gestionnaires de flux diversifient aussi leurs fonctionnalités et offrent d’autres options, ce qui est le cas de Channable.

Plateformes d’affiliation : il s’agit d’une solution technologique qui agit comme intermédiaire entre d’un côté les annonceurs et de l’autre un réseau d’affiliés où les annonceurs peuvent diffuser leurs annonces. Ces plateformes sont souvent utilisées pour faire du retargeting (voir définition ci-dessous). Les plateformes d’affiliation fonctionnent alors en prenant une commission sur les transferts d’argent provenant des annonceurs pour les affiliés. Ces plateformes offrent souvent un service de reporting statistique pour les deux parties. Pour soumettre facilement et automatiquement les informations nécessaires afin de créer des annonces produits, ces plateformes ont souvent recours aux flux de données (voir ci-dessus). Voici quelques exemples de plateformes d’affiliation.

Réseau Display : le Réseau Display de Google se compose d'un groupe de plus d'un million de sites web, de vidéos et d'applications sur lesquels vos annonces peuvent être diffusées.

Retargeting : annonces ciblées et diffusées auprès des internautes qui ont déjà visité votre site e-commerce. Vous pouvez même diffuser des annonces personnalisées à chaque visiteur en fonction des pages visitées. Par exemple, un internaute qui aurait visité un site de location à la recherche d’appartements de montagnes pourrait voir l’annonce d’un chalet sur un blog de voyage. Les annonces apparaîtront sur d’autres sites faisant partie du Réseau Display de Google ou lorsque l’internaute recherche des termes relatifs à vos produits sur Google.

ROAS : il s’agit du retour sur les dépenses publicitaires, « Return On Advertising Spending », ou autrement dit du pourcentage de profit généré par votre campagne de recherche payée par rapport au montant dépensé sur votre budget publicitaire. ROAS = (profit-coût) / coût

ROI : l’acronyme vient de l’anglais « Return On Investment » et constitue un ratio de rentabilité qui calcule les bénéfices globaux d'un investissement en comparant les bénéfices aux coûts. ROI = (bénéfice total - coût total) / coût total. Cet outil vous servira à vérifier si vos publicités sont rentables. Attention, car cela ne tient évidemment pas en compte des concepts qui sont difficilement calculables tels que la notoriété de votre marque/entreprise.

 

 

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Autres articles proposés

Média
Channable

Par Channable via Marketme

Dans la mondialisation actuelle, nous avons de plus en plus affaire à des partenaires et des clients étrangers. Surtout dans le domaine du e-commerce [...]