Recherche
Se connecter

L'écologie, troisième critère d'achat pour une voiture neuve

Publié par le

65% des futurs acheteurs placent l'écologie comme troisième critère de choix, juste après le prix (75%) et la sécurité (72%), selon une enquête de Choisir-sa-voiture-ecologique.com.

  • Imprimer

L’écologie devient un critère de plus en plus important dans l'achat d'une voiture. C'est ce que révèle une enquête réalisée par le site Choisir-sa-voiture-ecologique.com. Selon celle-ci, l’écologie est déjà le troisième critère d’achat d’une voiture neuve. Ainsi, 65% des futurs acheteurs placent l’écologie juste après le prix (75%) et la sécurité (72%) et largement devant le design et la valeur de revente future de leur prochaine voiture (38%). Mais attention, pour eux, une voiture est “écologique” si celle-ci utilise l’énergie la moins polluante possible.

De plus, au delà de l’effet bonus/malus, les acheteurs font état d'une réelle prise de conscience. 53% des futurs acheteurs souhaitent acheter une voiture dotée d’un bonus écologique (rejetant moins de 130g de CO2) et ils ne sont plus que 4% d’irréductibles à envisager, en connaissance de cause, d’acheter une voiture malussée. Deux raisons principales à cet engouement certain pour les voitures écologiques : “Contribuer à la protection de l’environnement” (45%) et “Faire des économies sur la consommation du véhicule” (44%). Par comparaison, le système du bonus n’est quant à lui cité que par 4% des interrogés comme raison principale d’achat d’une voiture propre.

Concernant le prix, 43% des futurs acheteurs se disent prêts à payer plus cher pour une voiture écologique. La majorité d’entre eux (35%) acceptant un prix supérieur de 5 à 10% par rapport au prix “normal”. Ils restent cependant 57% à ne pas vouloir consentir d’effort particulier.

Les personnes ayant répondu à l’enquête restent néanmoins pragmatiques par rapport à la réalité du marché : 29% d’entre elles considèrent que les énergies alternatives restent trop peu répandues pour acheter une voiture écologique, 26% estiment que le prix de vente des modèles écologiques actuels reste un frein et 20% ne trouvent aucun de ces modèles à leur goût. Ils sont enfin 47% à refuser de remplacer leur voiture actuelle par un modèle équivalent doté d’une motorisation électrique, considérant que la technologie n’est pas au point.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Des forces de vente en ligne directe avec le marketing (Saga 4/6)
Cross canal
Salesapps
Des forces de vente en ligne directe avec le marketing (Saga 4/6)

Des forces de vente en ligne directe avec le marketing (Saga 4/6)

Par Salesapps via Marketme

Mieux piloter l’action des commerciaux tout en leur donnant plus d’autonomie, c’est le défi que s’est fixé France Télévisions Publicité en déployant [...]

25% des marketeurs US produisent plus de 30 vidéos par mois
Cross canal
25% des marketeurs US produisent plus de 30 vidéos par mois
Rawpixel - stock.adobe.com

25% des marketeurs US produisent plus de 30 vidéos par mois

Par Clément Fages

Seulement un peu plus d'un marketeur sur deux a intégré la vidéo dans sa stratégie marketing outre-Atlantique nous révèle Wibbitz dans cette [...]

Wolters Kluwer lance son diagnostic RGPD
Cross canal
Wolters Kluwer lance son diagnostic RGPD

Wolters Kluwer lance son diagnostic RGPD

Par La rédaction

En partenariat avec le cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats, Wolters Kluwer lance un outil logiciel disponible en mode SaaS pour accompagner [...]