En ce moment En ce moment

La consultation des e-mails sur les plateformes mobiles progresse fortement

Publié par le - mis à jour à

L'éditeur de solutions d'optimisation d'envois des courriers électroniques, Return Path, confirme une percée des outils mobiles même si les clients de messageries, type Outklook, et le webmail restent privilégiés par les internautes.

  • Imprimer

Les consultations d’e-mails depuis des périphériques mobiles - smartphones et tablettes, enregistre une hausse de 34 %, entre avril et septembre 2011, par rapport à la précédente période d’octobre 2010 à mars 2011. L’utilisation de l’iPad augmente de 73 % en termes d’e-mails lus. L'éditeur de solutions d'optimisation d'envois des courriers électroniques, Return Path, publie la seconde édition de son étude mondiale consacrée à l’impact des technologies mobiles sur la consultation des e-mails. Même si l’interface webmail et client de messagerie, type Oulook, reste la plateforme privilégiée des internautes pour consulter leurs e-mails, l’étude constate que ces environnements sont respectivement en recul de 11 % et de près de 9,5 %. Outlook reste, largement, le numéro un des clients de messagerie avec 63 % des e-mails ouverts en environnement client de messagerie.

« Si les comparatifs et les analyses de l’industrie sont très utiles pour comprendre les nouvelles tendances du marché, ce sont surtout les spécificités relatives à leurs abonnés qui doivent guider la stratégie marketing des entreprises. Il leur faut collecter des données spécifiques au public ciblé et savoir où et comment leurs abonnés lisent leurs e-mails avant de pouvoir élaborer une stratégie d’e-mailing pertinente », précise Matt Blumberg, le p-dg de Return Path. Le spécialiste de la certification d’e-mails et de la gestion de la réputation constate également que le choix de l’outil pour consulter ses e-mails varie beaucoup en fonction du jour de la semaine : l’environnement client de messagerie prévaut pendant la semaine, alors que le mobile est plébiscité durant le week-end.

Méthodologie de l’étude "Un mobile, une interface webmail ou un client de messagerie : Quelle plateforme de lecture utilisons-nous pour consulter nos e-mails ?"
Pour cette étude, Return Path a analysé les habitudes des utilisateurs de son outil Campaign Insight sur les plateformes et clients de messagerie qu’ils préfèrent pour lire leurs e-mails. Les données de plus de 200 clients ont ainsi été examinées pendant six mois, entre avril et septembre 2011. Au total, l’étude a porté sur plus de 400 millions de points de données.

Sur le même sujet

Top 9 des pires objets d'email : en 2018, on arrête !
Cross canal

Article écrit par SendinBlue

SendinBlue
Top 9 des pires objets d'email : en 2018, on arrête !

Top 9 des pires objets d'email : en 2018, on arrête !

Par Numa des Borderies

Lorsque l'on rédige l'objet d'une campagne email, il faut éviter 2 écueuils : ne pas donner envie de cliquer du tout, ou au contraire sombrer [...]

Un service client sans couture grâce au messaging
Cross canal
Un service client sans couture grâce au messaging

Un service client sans couture grâce au messaging

Par La rédaction

Dimelo et Viber s'associent pour offrir à leurs utilisateurs une relation client sans couture à l'échelle mondiale en les connectant aux entreprises [...]

L'EBG organise les "Digital Performances 2018" les 7 et 8 février
Cross canal
L'EBG organise les "Digital Performances 2018" les 7 et 8 février

L'EBG organise les "Digital Performances 2018" les 7 et 8 février

Par Clément Fages

Les Journées des Grandes Marques organisées par l'EBG les 7 et 8 février prochains évoluent et s'appellent désormais "Digital Performances 2018". [...]

JCDecaux mesure l'efficacité drive to store de son réseau
Cross canal
JCDecaux mesure l'efficacité drive to store de son réseau

JCDecaux mesure l'efficacité drive to store de son réseau

Par Clément Fages

JCDecaux livre les résultats de son baromètre "Drive to Store", réalisé avec BVA. On apprend notamment que 40% des sondés mémorisent une campagne [...]

La rédaction vous recommande