Grégoire Argand, clef de la transformation digitale de PepsiCo France

Publié par le | Mis à jour le
Grégoire Argand, clef de la transformation digitale de PepsiCo France

Sélectionné par la rédaction de Marketing pour concourir au titre de la Personnalité Marketing 2018, Grégoire Argand est l'homme d'une seule entreprise, PepsiCo France, et d'une seule mission, faire du groupe un pionnier du digital. Vous avez jusqu'en mai pour voter et départager les 10 prétendants.

  • Imprimer

Comme beaucoup, Grégoire Argand a commencé sa carrière dans la grande consommation. Mais en amoureux des marques (PepsiCo France en commercialise 15), il a passé toute sa carrière à progresser au sein du groupe, porté notamment par la vague digitale qu'il a été l'un des premiers à mettre à profit de la communication. "En 15 ans, j'ai occupé 9 postes et exercé 3 métiers différents, en tant que responsable marketing, category manager et responsable digital !", explique celui qui a débuté comme brand manager de Tropicana, avant de passer des soft drinks (Pepsi, 7UP, Mirinda, Gatorade, etc.), aux marques Lay's et Quaker, puis Benenuts (3D, Fritelle et Twinuts) et Doritos, et de revenir aux chips et aux céréales en tant que chef de groupe category management.

Il en tire une connaissance "intime" de ces marques, leurs problématiques et leurs différentes cibles, mais aussi des spécificités des distributeurs, qu'il met à profit depuis deux ans comme chef du digital, du marketing digital et de l'ecommerce: "Le groupe PepsiCo a fait du digital une priorité et j'ai pu créer moi-même une structure transverse, qui bénéficie de l'agilité d'une start-up et des moyens d'un grand groupe. J'ai toujours suivi de près les possibilités offertes par le digital: dès 2008, nous avions sponsorisé la web-série "Kaïra shopping" de Canal + pour Pepsi et réalisé nos premières campagnes ciblées sur mobile."

Développer les synergies entre marques et distributeurs grâce au drive-to-store

Au sein de cette structure, il a recruté des profils issus d'agences, de start-up ou de retailers, afin de rester à la pointe des innovations du marketing digital ou de l'ecommerce. "J'ai la chance d'avoir les deux casquettes et de pouvoir tester rapidement des nouveautés, en collaboration avec les équipes marketing des différentes marques mais aussi avec les distributeurs. Le marketing digital d'aujourd'hui n'a rien à voir avec ce que je faisais il y a dix ans, et je parie qu'il n'a rien en commun avec ce qui se fera dans cinq ans, avec l'émergence de l'IA ou de la voix. Le fait d'être un pionnier, un "first-mover" est primordial pour garder un temps d'avance et gagner en efficacité", commente-t-il avant de citer deux opérations marquantes réalisées pour le compte de Lipton Ice Tea en 2017.

"Nous avons été le premier annonceur à tester une lentille Snapchat assortie d'un jeu qui permettait de gagner des lunettes Spectacles, ce qui nous a permis en avril dernier de toucher 3,7 millions d'adolescents en une seule journée, ce qui est énorme sur cette cible ! Aussi nous avons également lancé une campagne drive-to-store assez innovante sur l'application Waze, qui ciblait les conducteurs pris dans les bouchons alors qu'il faisait plus de 25° et les dirigeait vers la station Total la plus proche, où il pouvait trouver un Lipton Ice Tea bien frais. Nous avons touché 3 millions de personnes", explique-t-il, pour ne citer que deux des cinquante campagnes menées l'an passé sur l'ensemble des marques. Et si la TV reste une priorité en matière d'investissements média, le digital, qui pèse déjà pour plus de 20%, est appelé à prendre encore de l'ampleur avec, dans le cadre du développement des formats drive-to-store, la généralisation des boutons click-to-buy sur l'ensemble des publicités digitales du groupe. "La marque devient un véritable levier de trafic en magasin, et c'est un argument de plus en notre faveur vis-à-vis des distributeurs."

Votez pour votre personnalité marketing 2018, ici.

Diplômé d’Aix-Marseille Université en économie et en histoire et spécialisé dans le digital depuis trois ans, suivez-moi sur twitter !

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

Backinapp, l'appli de retargeting sur mobile
Cross canal
Backinapp, l'appli de retargeting sur mobile

Backinapp, l'appli de retargeting sur mobile

Par Dalila Bouaziz

À l'occasion du salon Stratégies client, Philippe Leclercq, CEO de Backinapp, nous en dit plus sur sa solution de retargeting publicitaire sur [...]

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
Cross canal
Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2006682/Eptica_Infographie_Voc_1804_VF.pdf

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients

Par Stéphane Guillard

Si 67% des marques mesurent la satisfaction client, leur approche reste partielle. En effet, la plupart d'entre elles ne l'analysent que par [...]

La stratégie de Made.com pour être une marque bankable
Cross canal
La stratégie de Made.com pour être une marque bankable

La stratégie de Made.com pour être une marque bankable

Par Clément Fages

Comment faire de sa marque un moteur de croissance ? C'est la question à laquelle a répondu Jessica Delpirou, manager général France du pureplayer [...]