En ce moment En ce moment

[DMA&THEN 2016] L'essentiel de la première journée

Publié par le - mis à jour à
[DMA&THEN 2016] L'essentiel de la première journée

La DMA, qui se tient à Los Angeles du 16 au 18 octobre 2016, adopte un ton résolument disruptif pour la deuxième édition de sa conférence annuelle et tire les leçons de la transformation digitale des métiers du marketing et de l'entreprise en général.

  • Imprimer

1. Beth Comstock, vice chair de General Electric : "82% de l'économie américaine n'a pas réalisé son potentiel digital"


Beth Comstock est vice chair de General Electric en charge de la transformation digitale "The emergent Ere". Selon le magazine Forbes, elle est la 45e femme la plus puissante du monde. À l'occasion du salon DMA AndTHEN 2016, elle faisait une keynote. Voici les points forts à retenir.

Premier point abordé par Beth Comstock, pour se transformer et innover, créer des nouveaux business models, les grands groupes doivent s'inspirer des startups et de leurs comportements. Ainsi, les grands groupes doit rester focusés, à l'image des startups qui disposent de ressources limitées. En outre, les grands groupes doivent être agiles et développer des partenariats avec les start-up. Par ailleurs, ils doivent développer la stratégie des petits pas et appliquer l'adage : "Just Start Small, Test, Get the feedback, Learn, Keep going". Dans la droite lignée de cet adage, les entreprises ne doivent pas être perfectionnistes et ne pas mettre des objectifs trop élevés, martèle Beth Comstock.

Nerf de la guerre, la data doit être utilisée. "Data is our currency as marketers, grab it and use it", pointe la vice chair de General Electric. Un challenge de taille pour les marketers, qui doivent évaluer la valeur ajoutée de l'utilisation de la data. Beth Comstock a conclu sa keynote avec le constat suivant : "82% de l'économie américaine n'a pas réalisé son potentiel digital".

2. Facebook lance internet.org


Yvette Lui, directrice des partenariats globaux de Facebook, membre du conseil d'administration de la DMA USA, a livré sa vision sur les changements de société et de culture. Premier constat : la transformation digitale touche tous les secteurs. Nous connaissons actuellement un phénomène de disruption. Un changement que vont amplifier les objets connectés. Le secteur de l'industrie sera un cas d'école de cette transformation. Avec l'avènement du digital, en effet, il sera désormais possible de prédire les problèmes et les résoudre plus vite.

Et de conclure sur les missions de Facebook: connecter le monde et le permettre au plus grand nombre de personnes d'accéder à internet. Dans ce cas, Facebook crée internet.org, une plateforme qui permet aux habitants qui n'ont pas de réseau de se connecter.

3. Michael Becker présente le Connected Customer

Pour Mickael Becker, cofondateur de mCordis, cabinet de conseil spécialisé dans le mobile marketing, revient sur les tendances dominantes. D'abord "le programmatique, [assimilable à] l'uberisation de la publicité et du marketing".

En parallèle, Mickael Becker revient sur les bouleversements du métier de marketer: le marketer est à la fois guide, responsable de l'agrégation de contenus, chargé de rétablir la confiance en la marque et disrupteur. Certaines entreprises, à l'instar de Sephora, Amazon, Google et Uber, l'ont bien compris.

Michael Becker conclut son panorama de tendances par un portrait du nouveau consommateur: après les digital natives, une génération qui est née et a grandi avec Internet et les écrans, viennent les "digital immigrants" (ceux qui se sont mis à Internet sans être nés dedans), et les "digital dépendants" (accros aux écrans, et notamment à leur smartphone). D'où une prédiction enthousiasmante pour les adeptes du marketing multicanal: d'ici à 2020, chaque individu utilisera simultanément dix appareils connectés (montre, téléphone mobile, ordinateur, tablette...).

L'auteur

Cécile Delettré est membre exécutif de la Global DMA où elle représente la France parmi 23 pays, occupe le poste d'administratrice de l'Adetem en charge de l'International, fondatrice de #IntFem et vice présidente du groupe d'expertise IT économie numérique des CCE. Elle organise des évènements comme la delegation des marketers francais à la conférence annuelle de l'association américaine DMA (Data Driven et Direct Marketing association ). Elle a créé le label "French Marketers" pour valoriser la communauté des marketeurs français à l'étranger lors des événements internationaux. Suivez-la sur twitter et sur Periscope @CecileDELETTRE pour voir les conférences de #andTHEN16.



Cécile Delettré

Autres articles

Le programmatique monte en puissance grâce à la data
Le programmatique monte en puissance grâce à la data

Le programmatique monte en puissance grâce à la data

Par

La troisieme edition du barometre de EBG et de Quantcast consacre au programmatique met en lumiere un mode achat largement adopte par les annonceurs [...]

#Ecommerce : Vos CGV sont-elles conformes ?
#Ecommerce : Vos CGV sont-elles conformes ?

#Ecommerce : Vos CGV sont-elles conformes ?

Par

Le droit de la consommation na cesse devoluer ces dernieres annees Loi Hamon Loi Macron Loi pour une Republique Numerique du octobre 2016 La [...]

Nicolas Favre nommé directeur général d'adidas France
Nicolas Favre nommé directeur général d'adidas France

Nicolas Favre nommé directeur général d'adidas France

Par

Personnalite marketing de annee 2016 Nicolas Favre occupait les fonctions de CMO de la filiale francaise adidas dont il prend aujourd hui la [...]

Disparition de Rémy Pflimlin
Disparition de Rémy Pflimlin

Disparition de Rémy Pflimlin

Par

ancien PDG de France Televisions est decede le decembre 2016 Paris