"Certaines marques manquent encore de maturité digitale"

Publié par le | Mis à jour le
'Certaines marques manquent encore de maturité digitale'

Stéphane Barbot, consultant mobilité pour l'agence Dagobert, fait un état des lieux sur le marché de l'Internet mobile. Explosion des ventes de smartphones oblige, ce secteur est devenu un axe majeur dans la stratégie marketing des annonceurs.

  • Imprimer

En France, l’équipement en smartphone explose. Pourtant, les annonceurs rechignent encore à investir ce média. Pour quelles raisons ?

Il est clair que 2011 a été l’année charnière pour les smartphones. Au 1er janvier 2011, 12 millions de Français en possédaient un. Aujourd’hui, ils sont près de 24 millions. Au total, un utilisateur de téléphone mobile sur deux est désormais équipé d’un smartphone. Par contre, le mobile est un outil de CRM encore trop inexploité par les grandes marques. À part les e-commerçants qui ont été les premiers à se développer sur mobile, les marques n’ont pas toutes compris la pertinence d’être sur le mobile et certaines manquent encore de maturité digitale. Plusieurs raisons expliquent cette frilosité. Déjà, beaucoup se posent la question de savoir s’il faut investir pour un site mobile ou pour une application, et enfin sur quel système d’exploitation, Android ou iOS ? Étant donné que le mobile est un média cher, toutes ces questions demandent une priorisation des budgets. Enfin, il s'agit d'un média neuf et complexe à aborder. Les annonceurs ont besoin d'une méthodologie dédiée qui leur permettrait de pousser les fonctionnalités et les contenus les plus appropriés.

Vous voulez dire que le marché du mobile est encore loin d’être structuré ?

Comme le Web à son époque, l’écosystème du mobile prend du temps à se mettre en place. Les différentes typologies de prestataires ne permettent pas aux annonceurs d'avoir une vision claire du marché. Ils manquent d'expériences concluantes sur mobile. Autrement dit, certains prestataires mobiles n’ont pas encore les réflexes qu’une agence digitale a pu acquérir depuis plus de 10 ans, et se cantonnent parfois à opérer de simples déclinaisons du PC vers le mobile. Par exemple, bon nombre de campagnes displays mobiles renvoient vers un site internet pouvant contenir du Flash, un format qui n’est pas lisible sur l’iPhone.

Cependant, tout n’est pas noir : les campagnes mobiles deviennent rich media, leur mémorisation ainsi que les taux de clics sont bien supérieurs à ceux d’Internet, même si, comparativement au Web, cela doit coûter un peu plus cher (environ 15 euros au CPM, c'est-à-dire au coût pour 1 000 impressions) !

Quelles sont les clés pour mener une bonne stratégie sur mobile ?

Il y a plusieurs clés. Avant tout, il faut aborder le mobile comme un média à part entière à travers une approche “user centric” (centré sur l’utilisateur). Le mobile doit apporter un service aux clients d'une marque. Et cette dernière ne doit pas se contenter de sortir une “application vitrine” juste pour être présente sur le mobile. Outre l’importance de l’ergonomie et du design, l’application mobile doit se rendre utile. Ce à quoi s’emploie, par exemple, l’application de la RATP qui, via des alertes push, avertit s'il y a des grèves de transports. D’autres éléments différenciants, tels que des services de géolocalisation ou de m-commerce, apportent aussi de véritables expériences clients. À condition d’y ajouter un véritable programme relationnel. Le m-commerce, associé à un tel programme, est d’ailleurs le gros enjeu de demain. Par exemple, introduire des facilités de paiement liées au CRM peut conduire à acheter plus fréquemment sur mobile.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche

Autres articles

Pourquoi faut-il penser mobile ?
Pourquoi faut-il penser mobile ? Pourquoi faut-il penser mobile ?

Pourquoi faut-il penser mobile ?

Par

Dans ce monde de plus en plus mobile first il est necessaire pour les entreprises avoir son application mobile native ou developpee sur mesure [...]

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"
Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Par

La Mobile Marketing Association MMA France publie la 19e edition de son barometre trimestriel du marketing mobile en partenariat avec AppAnnie [...]

Applis mobiles: un point de contact clients incontournable
Applis mobiles: un point de contact clients incontournable

Applis mobiles: un point de contact clients incontournable

Par

App Annie fournisseur de donnees pour le marche des applications mobiles publie une etude sur la place cle que les applications mobiles occupent [...]

Comment le mobile rend votre marketing plus smart
Comment le mobile rend votre marketing plus smart

Comment le mobile rend votre marketing plus smart

Par

Apres le succes de ses quatre premieres editions la Mobile Marketing Association France organise le decembre prochain son cinquieme Mobile Marketing [...]

Les enjeux du marketing "mobile first"
Les enjeux du marketing "mobile first"

Les enjeux du marketing "mobile first"

Par

Quelles sont les problematiques concretes auxquelles font face les annonceurs depuis que audience mobile depasse celle du desktop en 2016 Demande [...]

Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France
Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France

Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France

Par

Trois mois apres avoir lance son panel mobile en France Comscore dresse un portrait des specificites hexagonales dans les usages mobiles notamment [...]

20 Minutes prend en régie l'application Vertical
20 Minutes prend en régie l'application Vertical

20 Minutes prend en régie l'application Vertical

Par

La regie publicitaire du media information commercialisera les videos au format 916eme diffusees sur application mobile lancee l ete 2017