Recherche

[Fiche Métier] Qu'est-ce qu'un Chief Data Officer ?

Publié par le | Mis à jour le
[Fiche Métier] Qu'est-ce qu'un Chief Data Officer ?

Définition, missions, profil, salaire : faites le tour d'une profession marketing et lisez l'interview exclusive d'un titulaire du poste, pour découvrir également la réalité du terrain.

  • Imprimer

En bref:

Chief Data Officer est l'un de ces métiers nouvellement créé pour répondre aux impératifs du Big Data. Aussi appelé Directeur des données ou responsable connaissance client, ce professionnel a pour mission de relever et d'analyser les informations essentielles à la stratégie globale de l'entreprise. En tant que cadre dirigeant, il est amené à prendre des décisions importantes et à piloter plusieurs équipes. Il agit avec rigueur et cohérence pour donner des bases solides sans modifier les objectifs.
Le poste ne s'adresse pas aux débutants. Le salaire pour un Chief Data Officer confirmé se situe entre 42 000 et 59 000 euros (selon qualifications et avantages).

Quelle mission ?

Au même titre que les autres métiers relevant du Big Data (Data Scientist, Data Miner), le métier de Chief Data Officer est très recherché. Les entreprises de grande taille ont besoin de données ciblées pour atteindre leurs objectifs et adapter leur stratégie.

Le Chief Data Officer recueille les informations internes et externes, publiques ou privées. Il les trie et les compile en analysant leur impact sur les choix directionnels de son entreprise. Sa méthodologie s'appuie sur des connaissances pointues en informatique et en numérique. Il établit des statistiques pour donner des repères à chaque département : marketing, Ressources Humaines, ingénierie, service qualité, comptabilité et gestion. Il assume les rôles de plusieurs métiers à responsabilité tels que Directeur informatique, Contrôleur de gestion ou encore Responsable de production, analyste statisticien talentueux et décideur émérite.

Le Chief Data Officer utilise l'ensemble des technologies à sa disposition (numériques, digitales, mobiles) pour extraire des données fiables, inédites aptes à renforcer la stratégie opérationnelle et organisationnelle de l'entreprise. Il tient compte des enjeux métiers et des variables de son système d'information. Il doit être capable de traduire ses recherches sous la forme d'algorithmes (nécessaires à l'automatisation des nouvelles procédures), de graphiques ou de rapports facilement déchiffrables par ses supérieurs.

Ce haut responsable répond à toutes sortes de problématiques générées par le métier de l'entreprise concernant les fournisseurs, la clientèle et ses attentes, les employés, les cadres, les produits et services attendus. Il sait expliquer ses choix et décisions, montrer leur impact sur le positionnement et la compétitivité de l'entreprise. En donnant une valeur précise à chaque donnée recueillie, il précise son importance pour la stratégie globale. Le CDO utilise régulièrement les "datawarehouses" (autrement dit entrepôts de données) et les modifie parfois pour qu'ils s'intègrent au système cible. Il peut avoir divers rôles annexes comme la négociation des prix des matières premières ou de certains services, la recherche de nouveaux fournisseurs, la mise en place d'opérations marketing ou de sensibilisation, la recherche de nouvelles sources et leur acquisition.

Le Chief Data Officer entretient des relations avec d'autres informaticiens et analystes, avec les data scientists, les data miners et des confrères data officers. En rattachement hiérarchique direct avec le directeur général (PDG), le responsable de production, le directeur business analyse, le directeur des systèmes d'information et le directeur des études, il touche à tous les sujets propres à l'entreprise.

Pour qui ?

Le Chief data officer est à l'aise avec les systèmes d'information, numériques, informatiques. Sa passion pour les chiffres et statistiques lui permettent de mener des analyses justes et adaptées aux métiers de son entreprise. Il sait écouter ses supérieurs et leur transmettre un reporting clair et sans faille. Il sait mener ses équipes avec pédagogie et les diriger avec diplomatie.

Ses qualités principales sont la rigueur, le sang froid, l'ouverture d'esprit, le sens de la communication et la capacité à réagir rapidement. Ses compétences sont multiples : il doit avoir une grande expérience du management et de l'analyse décisionnelle (suite page 2).

la rédaction