MENU
Recherche

[Rencontre] David Luspot, un directeur marketing... à temps partagé !

Publié par le | Mis à jour le
[Rencontre] David Luspot, un directeur marketing... à temps partagé !

Il a fait ses armes chez un géant de l'agroalimentaire mais s'y sentait paradoxalement à l'étroit. Aujourd'hui, il partage ses compétences entre plusieurs entreprises, simultanément. Une solution gagnant-gagnant.

  • Imprimer

Il ne regrette rien, ni sa voiture de fonction, ni son statut privilégié. Après une première partie de carrière au sein du groupe Unilever France, le marketer marketing David Luspot a fait le choix d'intégrer Atlays, une agence spécialisée dans la direction à temps partagé, présente à Paris, Lyon et Bordeaux. Il y exerce la fonction de directeur marketing au service de plusieurs clients à la fois, consacrant à chacun un ou deux jours par semaine. Une formule financièrement intéressante pour les entreprises : elles disposent d'un professionnel expérimenté sans avoir à l'embaucher, et en modulant sa présence en fonction de leurs besoins réels, à raison d'environ 1000 euros la journée. Quant au directeur marketing, il peut compter sur une rémunération annuelle brute d'environ 100 000 euros.

Gymnaste intellectuel

Ces derniers mois, David Luspot est intervenu simultanément pour le groupe Lesieur, pour une PME qui souhaitait se positionner de façon pertinente sur le marché des cosmétiques et auprès d'un concepteur de logiciels spécialisé dans la traçabilité. Et comme son terrain de jeu couvre la France entière, il connaît aussi bien les horaires des TGV que les subtilités d'un échange par Skype. Pas une seconde, il n'envisage de faire machine arrière. " Travailler pour trois ou quatre sociétés à la fois, ce n'est pas toujours évident mais c'est extrêmement stimulant, assure-t-il. Il faut acquérir une certaine gymnastique intellectuelle pour pouvoir passer d'un dossier à l'autre, parfois dans la même journée. Mais avec l'habitude, on y trouve beaucoup de plaisir professionnel grâce à la variété des problématiques. On touche vraiment à tout, du BtoB au BtoC, de l'activité la plus traditionnelle aux innovations technologiques. C'est passionnant ".

Dans ses bagages, David Luspot apporte aussi une expérience de manager. En 2001, il monte un LBO avec cinq autres cadres d'Unilever France pour reprendre les sauces Bénédicta, dont se sépare alors Unilever France. Pour lui, l'aventure durera quatre ans, avant qu'il ne lance une activité de conseil en indépendant. Pas franchement un mauvais souvenir, mais au sein de l'agence Atlays, il apprécie d'être entouré.

Professionnel et diplomate

Bien connaître le fonctionnement d'une entreprise est en tout cas un plus, qu'il s'agisse d'accompagner un dirigeant à chaque étape du lancement d'un produit... ou de former une équipe marketing en place. " C'est une autre dimension du métier de directeur marketing à temps partagé, explique-t-il. On peut par exemple arriver dans une PME qui a déjà un responsable marketing, éventuellement avec un stagiaire. Le gars fait un peu de tout mais il ne sait pas tout bien faire... Il a donc besoin d'un niveau de métier supérieur. Il peut arriver aussi qu'il s'agisse d'aider un directeur marketing de haut niveau d'un grand groupe sur des missions qu'il n'a pas le temps de mener à bien ".

Tout l'enjeu, dans un cas comme dans l'autre, est d'asseoir rapidement sa légitimité auprès des équipes sans être présent physiquement en permanence. Avec professionnalisme et diplomatie. Ça tombe bien, David Luspot ne manque ni de l'un ni de l'autre.

MINI BIO

  • 1993 : assistant chef de produit, groupe Unilever France
  • 2001 : reprend Bénédicta avec cinq autres cadres du groupe
  • 2005 : consultant indépendant en marketing
  • 2007 : intègre l'agence Atlays, spécialisée dans la direction à temps partagé


Joël Rumello