Recherche

Petit moral pour les "marketeux" en ce début d'année

Publié par le - mis à jour à
Petit moral pour les 'marketeux' en ce début d'année

Le premier baromètre du moral des professionnels du marketing vient de livrer ses résultats. Un tiers d'entre eux avouent avoir un moral d'acier, la majorité évolue entre deux eaux. Les chemins décisionnels sont unanimement cités comme anxiogènes.

  • Imprimer

Le premier baromètre du moral des "marketeux " - lire notre article à ce sujet - vient de livrer ses résultats. "Leur moral est à l'image de la société " révèle François Gravet, ex directeur marketing de Butagaz aujourd'hui consultant, à l'origine de cette photographie " les responsables marketing n'affichent pas un moral à toute épreuve en ce début d'année ... même si un tiers d'entre eux affirment avoir " la patate " ! Mais la moitié des sondés déclare tout de même "s'épanouir professionnellement " et ils ne sont que 16% à cosidérer qu'ils sont le temps " d'aller au bout des choses ".

Les points à retenir :

  • La génération Y semble en particulier moins confiante dans l'avenir même si elle valorise la vie au travail comme facteur d'épanouissement.
  • C'est dans la population féminine que les critères de rémunérations et d'évolutions professionnelles ont le plus d'impact négatif sur le moral. Alors que le débat sur les inégalités hommes/femmes dans l'entreprise reprend, c'est un élément à charge supplémentaire ...
  • Signe que le chemin de la transformation digitale n'est pas encore tracé partout, les responsables digitaux sont les seuls à attribuer à la stratégie de leurs entreprises un effet négatif sur leur moral.
  • Quelques points de consensus néanmoins à travers toute la population marketing : des circuits décisionnels dans l'entreprise beaucoup trop frustrants, c'est d'ailleurs le critère qui a le plus d'impact négatif. Le sentiment de ne pas avoir le temps pour aller au bout des choses pour 84% d'entre eux est aussi très néfaste pour le (bon) moral.
  • Ceusx qui évoluent dans le BtoB ont davantage le moral (voir le détail dans les slides ci-dessous

" Un gros travail nous attend de revalorisation, d'accompagnement et de motivation des équipes marketing qui sont à mon sens le principal capital des entreprises " conclut François Gravet.

Le baromètre en trois slides






Méthodologie

Questionnaire administré sur SurVeyMonkey en mars 2015 auprès de 94 répondants

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche