Recherche

Législation : le "marketing" bientôt hors la loi

Publié par le - mis à jour à
Législation : le 'marketing' bientôt hors la loi

C'est la fin du "marketing", de l'"emailing" et du "big data". Le gouvernement veut franciser le vocabulaire des marketeurs et soumettre les contrevenants à de lourdes sanctions.

  • Imprimer

"Le brief est simple : je veux digitaliser mon marketing, embaucher un community manager et faire du brand content pour susciter du buzz dans une logique d'earned media renforcé." Cette phrase, pourtant limpide, sera bientôt formellement interdite et remplacée par le discours : "La demande est simple : je veux numériser ma mercatique, embaucher un animateur de communauté et faire du contenu de marque pour susciter du bruit dans une logique d'exposition gagnée."

Terminé, le RTB, place au PETR(1)

La Ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, planche en effet, avec son homologue de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, sur un projet de loi interdisant l'usage des anglicismes dans l'univers du marketing et des nouvelles technologies.

D'après nos informations (exclusives), le gouvernement souhaiterait imposer aux acteurs du marketing et des nouvelles technologies installés sur le territoire national de traduire dans la langue de Molière tous les mots tirés d'expressions anglophones, dans leur communication externe, sur support numérique, papier, et même TV ou radio.

Le bonheur des éditeurs

La Ministre de l'Éducation Nationale voudrait également corriger et rééditer intégralement tous les manuels et ouvrages de référence, en y remplaçant les termes d'origine anglo-saxonne par leur version francisée.

D'après les premiers exemples fournis, on trouve "marketing" remplacé par son homologue "mercatique", déjà présent dans le dictionnaire mais peu utilisé. Le terme "numérique" devra désormais être employé à la place de "digital" (qui signifie initialement "lié au doigt"), ou "courriel" au lieu du très usité "emailing".

Jusqu'à 49.000 euros d'amende

La proposition des deux ministres est donc de rédiger une liste noire de quelque 2.000 mots, désormais black-listés... pardon, prohibés. D'après nos sources (exclusives), le texte qui sera soumis au vote de l'Assemblée en août prochain irait jusqu'à prévoir des sanctions à l'encontre des acteurs qui refuseraient de bannir les anglicismes de leur vocabulaire.

Ceux-ci seraient d'abord soumis à la question des "quotas" - pas plus de trois anglicismes par mois, puis condamnés au versement de lourdes amendes s'il était prouvé, par des témoignages concordants, semblables et identiques, qu'ils ne faisaient aucun effort pour franciser leurs supports de communication.

Si elle était adoptée, la mesure ne manquerait pas de provoquer un tollé, voire un exode massif, dans les milieux du marketing, de la communication et des médias, qui utilisent quasiment exclusivement ces anglicismes souvent importés d'outre-Atlantique, et qui s'avèrent un brin ridicules une fois traduits en langue française.

(1) Publicités d'enchères en temps réel

Parmi la "liste noire" des anglicismes (et leur équivalent autorisé) :

Marketing => mercatique

Digital => numérique

Emailing => courriel

Brand content => contenu de marque

Big data => mégadonnées

Native advertising => publicité native, publi-reportage...

Community manager => animateur de communauté en ligne

Hashtag => mot-dièse

Earned media => exposition gagnée

Paid media => exposition payante

MAJ 01/04 : Bravo à nos lecteurs et lectrices qui ont démasqué ce poisson d'avril, via leurs commentaire sur le site ou sur les réseaux sociaux :-)

la rédaction

Comment réussir avec un marketing responsable?

Comment réussir avec un marketing responsable?

Comment réussir avec un marketing responsable?

A l'occasion de l'événement Adetem Marketing Factory, organisé par l'association nationale du marketing, le 24 novembre, le défi d'un marketing [...]

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Le marketing BtoB a souvent été le parent pauvre du marketing, souffrant d'une image austère, laissant moins de place à la créativité. Pourtant, [...]

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

Tirer le meilleur parti de la donnée pour offrir au consommateur une expérience inédite, automatiser les actions marketing dans une dimension [...]

[Timeline] Découvrez 20 ans de marketing

[Timeline] Découvrez 20 ans de marketing

[Timeline] Découvrez 20 ans de marketing

Découvrez les grandes dates de l'univers marketing et des médias qui ont marqué ces vingt dernières années, du lancement de Marketing Magazine [...]

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs communication inspirent davantage confiance aux consommateurs que les directeurs marketing, selon une étude réalisée par l'Ifop [...]