Recherche

Agence Les Gens : une histoire de luxe

Publié par le | Mis à jour le
Agence Les Gens : une histoire de luxe

Née du rapprochement de deux entités complémentaires, l'agence Les Gens propose aux marques de luxe et premium un storytelling sur mesure. Toute une histoire !

  • Imprimer

Légende photo : Jacques Bouey associé fondateur, Damien Marcos directeur de création, Hervé Devineau associé fondateur, Christophe Brandelet associé fondateur, Jade Leroy directrice associée.

L'union fait la force. Les agences Brandelet+Devineau et Les Gens de l'Atelier, qui partageaient les mêmes locaux à Paris, ont fusionné fin 2015 pour donner naissance à une nouvelle entité baptisée " Les Gens " . À la tête de cette agence, un triumvirat d'associés aux profils complémentaires. Jacques Bouey tout d'abord, ex-président de CLM BBDO et fondateur des Gens de l'Atelier, qui a fait du storytelling et du repositionnement de marques sa spécialité.

À ses côtés, Hervé Devineau, qui a fondé en 2004 l'agence de communication ARC à Lyon. Enfin, Christophe Brandelet, créatif dans le domaine du luxe, qui s'est associé en 2008 à ARC. "Nous nous sommes rapidement rendu compte qu'il était plus simple d'unir nos destinées ", affirme Jacques Bouey. "Avec ce rapprochement, nous atteignons une taille critique qui nous permet de gérer des comptes sur le long terme".

Une des forces de cette nouvelle structure réside dans sa capacité à fournir un storytelling sur mesure à ses clients, grâce à une méthodologie propriétaire, le " Récit Identitaire de Marque ". La première étape vise à identifier le patrimoine unique d'une marque, grâce à une étude approfondie sur le terrain. Puis vient la constitution d'une trame scénaristique en accord avec l'ADN précédemment identifié et surtout, appropriable par tous les collaborateurs de la marque. Enfin, le choix d'un support qui favorisera la mise en scène de la narration. L'agence utilise cette méthodologie pour toutes les marques de ses clients, luxe, premium ou lifestyle

Une offre enrichie

Le rapprochement a entraîné une mutualisation des compétences. Du côté des Gens de l'Atelier, la définition de nouveaux territoires d'expression pour les marques et le conseil stratégique. Chez Brandelet+Devineau, la direction artistique, la créativité et l'exécution. Et leur offre de s'étoffer en conséquence. " Nous pouvons désormais proposer aux marques d'écrire ensemble leur histoire et de les accompagner dans le déploiement du scénario sur les canaux de communication jugés les plus pertinents ", explique Jacques Bouey.

" Cette fusion nous permet de nous mettre en phase avec l'évolution du marché du luxe et du premium "

L'agence se positionne comme un partenaire de ses clients, axé sur le conseil, " tout en restant des artisans du storytelling ", précise-t-il. L'apport de l'expertise graphique de Brandelet+Devineau en renforce la qualité. " Écrire une belle histoire, c'est bien. Pouvoir y rajouter de belles images, c'est mieux ". Et quand c'est une seule et même agence qui s'en occupe, c'est idéal, car la cohérence est préservée.

En phase avec les attentes des marques

" L'objectif de cette fusion était aussi de nous mettre en phase avec l'évolution du marché du luxe et du premium ", poursuit Jacques Bouey. " Les marques de luxe avaient tendance à internaliser les fondamentaux, que ce soit la stratégie ou la direction artistique, et faisaient ponctuellement appel à des intervenants extérieurs ", comme Christophe Brandelet, le créatif de la bande, qui a longtemps travaillé pour Dior. Cliquez ici pour poursuivre la lecture sur la page suivante.

Formé à la communication numérique pour les entreprises, je me passionne pour l’actualité des médias et des marques. Digital-native, je m’intéresse également [...]...

Voir la fiche