Recherche

Et si vous faisiez travailler une Junior Entreprise ?

Publié par le | Mis à jour le
Et si vous faisiez travailler une Junior Entreprise ?

Les Junior Entreprises (JE) ou Junior Agences (JA) travaillent pour vous, pour un tarif modique. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de ces marketers en herbe.

  • Imprimer

Les Junior Entreprises, structures associatives, réalisent des missions en liaison avec le domaine de compétence de l'école à laquelle elles sont adossées. Leur champ d'action est vaste. Les prestations les plus fréquentes concernent des études de notoriété, des recherches documentaires, des études d'implantation, etc. Bref, des missions classiques et chronophages mais qui demandent une plus-value intellectuelle.

La concurrence étant forte (la Confédération Nationale des Junior Entreprises - CNJE - recense 200 JE en France, dont 171 affiliées et une vingtaine qui chercherait à être reconnues), les plus dynamiques essaient de se démarquer.

ESCadrille, la JE de Toulouse Business School, s'est lancée dans les études webmarketing, le conseil SEO / SEA, la stratégie e-commerce et l'e-reputation. Elle développe également des prestations à l'international (notamment des études documentaires) grâce à des partenariats avec cinq JE étrangères (basées en Espagne, Italie, Pologne, UK et au Canada).

" Ces deux activités, lancées en 2014, représentent 20 % de notre chiffre d'affaires aujourd'hui, et devraient encore prendre de l'ampleur cette année ", commente Romain Tanguy, président d'ESCadrille (Toulouse Business School). Junior Communication (Celsa) fonde sa stratégie sur une conception élargie de la communication: l'expérience de marque. Marketing Méditerranée élabore des cartographies de risques inhérents à l'entreprise et détermine des actions curatives ou préventives à mettre en oeuvre.

Les JE emploient quelques dizaines de permanents et recrutent parmi les étudiants des intervenants occasionnels au besoin. " Nous avons la chance de disposer d'une main-d'oeuvre diversifiée, avec des petites mains, les étudiants des deux premières années et des chefs de projet, issus des masters ", explique Rose-Anna Duchesne, vice-présidente et responsable du développement commercial de Dauphine Junior Conseil.

Le sérieux des équipes constituées prime.

La qualité de leur prestation dépend pour beaucoup de leur motivation. Anne Defrance, directrice marketing d'un réseau franchisé regroupant 19 restaurants McDonald's, a par deux fois fait appel à des JE. Deux expériences fort contrastées : " Une malheureuse, parce que l'équipe n'était pas assez impliquée, et une très réussie, par le biais de l'ESC Toulouse. " Pour éviter toute déconvenue, formalisez une feuille de route claire et précise et exigez des points réguliers afin de valider l'avancée du projet.

Des prix abordables, mais des prestations limitées

Le prix pratiqué représente un argument de poids. En règle générale, les tarifs des JE oscillent entre 80 et 320 € HT la journée, ce qui revient de deux à trois fois moins cher qu'un conseil traditionnel (voir le tableau plus bas).

Mais les JE n'ont pas les moyens de répondre à tous les besoins.

Leur statut leur interdit de réaliser des prestations à faible valeur ajoutée. Une limite que certaines associations d'étudiants contournent en créant leur propre entreprise sans rejoindre le bataillon des JE.

C'est le cas de l'ESCP Challenge (200 000 € de CA), entité liée à l'ESCP et concurrente de la Junior Entreprise ESCP Europe. Par ailleurs, les jeunes gens, qui appliquent les connaissances acquises à l'école, manquent parfois de savoirs concrets quant à l'activité du client. Moïra Cambrezy, chef de projet grandes offres Veolia Centre Pays de la Loire, en a fait l'expérience. " Nous avons commandé une étude de satisfaction à une Junior Entreprise dans le cadre d'un appel d'offres. Nous avons été surpris par la maturité du chef de projet et par la force de proposition de l'équipe. Mais nous avons conçu le questionnaire nous-mêmes car la formulation technique nécessitait des compétences métier dont les étudiants sont assez éloignés. La restitution des résultats était un peu approximative quant à la compréhension du contexte. "

Enfin, certaines JE opposent des limites géographiques (difficulté d'intervenir à l'international pour Dauphine Junior Conseil), d'autres refusent des missions trop récurrentes (La JE du Celsa ne pratique pas de prestations de community management) ou trop longues (plus de six mois), peu en phase avec les cycles de formation.


Les écoles d'ingénieurs aussi

Les JE implantées au sein des écoles d'ingénieurs apportent leur savoir-faire technique. Il arrive que des partenariats se nouent. Marketing Méditerranée propose une offre faisant appel à la double compétence en collaboration avec J2S (Junior Supélec Stratégie), Skema Conseil Paris en fait autant avec Synerg'hetic (la junior d'Hetic, l'école du Web).

Ce qu'il faut retenir

Les meilleures JE 2015 :

La Confédération Nationale des Junior-Entreprises décerne chaque année avec ses partenaires des récompenses pour valoriser les JE les plus performantes.

  • En 2015, ESCadrille Junior-Entreprise gagne le prix d'Excellence, remporte le label commercial et le label entrepreneur
  • La Junior-Communication du CELSA le label communication
  • ENVOL Junior-Etudes de l'ENAC (Ecole Nationale de l'Aviation Civile), le label ingénieur
  • Mines, Etudes et Projets (MEP) des Mines de St-Etienne le label meilleur espoir.
  • Le tarif jour / homme / étude est compris entre 80 et 320 € HT.

Véronique Meot