Recherche

Comment déployer son activité marketing direct à l'international

Publié par le - mis à jour à
Comment déployer son activité marketing direct à l'international

Le SNCD publie le Guide du marketing direct multicanal à l'international 2015, concentré d'informations légales et de bonnes pratiques pour les entreprises. Le point sur un secteur en pleine évolution avec Gérard Clerquin, président de la commission internationale du SNCD.

  • Imprimer

Tandis que les réglementations européennes liées au marketing direct évoluent, le Syndicat national de la communication directe accompagne la stratégie des entreprises du secteur qui souhaitent se développer à l'international grâce à la sixième édition du Guide du marketing direct multicanal. L'ouvrage contient notamment une revue des bonnes pratiques du marketing direct on et off line (notamment concernant l'e-mail, les réseaux sociaux et la mobilité). Le guide présente également 43 fiches pays (tendances et chiffres-clés), des cas pratiques ainsi que des conseils en matière de conquête et de fidélisation.

La commission internationale du SNCD a listé les institutions et contacts utiles dans le monde et a fait le point sur la législation. Des modifications pourraient cependant intervenir prochainement dans ce domaine. En effet, le marketing direct est touché de plein fouet par l'évolution des lois nationales liées au traitement des données personnelles des consommateurs (équivalant à la loi Informatique et libertés en France). En Europe, un cadre commun existe grâce à la directive 95/46/CE du Parlement européen et du Conseil. Les entreprises doivent respecter ce cadre commun et se renseigner sur la façon dont chaque États a ensuite adapté son droit national.

Gérard Clerquin, président de la commission international du SNCD(1) : "une success story dans un pays a toutes les chances d'être performante dans d'autres pays"


  • Le Guide du marketing direct multicanal préconise de favoriser les "mailings courrier avec rappel par courrier électronique ou par téléphone". Est-ce vrai pour tous les pays? Par ailleurs, les réseaux sociaux doivent-ils être utilisés uniquement comme relais des offres envoyées par e-mail et par courrier?

Chaque client possède une particularité mais nous préconisons cette technique au regard des exemples de campagnes qui passent entre nos mains. En marketing international, on estime toujours qu'une success story dans un pays, si elle est bien adaptée, a toutes les chances d'être performante dans d'autres pays. À condition, bien sûr, de respecter les us et coutumes et les aspects légaux.
Concernant les réseaux sociaux, ces médias font désormais partie des outils du marketing direct et peuvent en effet être un relais des campagnes e-mail ou papier classiques. Cependant, leur objectif sera, au-delà de diffuser l'image de marque d'une entreprise ou d'un produit, de recruter de nouveaux prospects, de les convertir en clients, d'engager et de fidéliser ces derniers en les comprenant mieux. Ainsi, par sa présence sur des réseaux sociaux choisis avec pertinence, une entreprise peut répondre aux attentes de ses consommateurs en leur donnant des informations, en proposant des offres et réductions ou encore en leur offrant la possibilité de donner leur avis et un service client réactif.

  • Pouvez-vous dresser un rapide état des lieux des évolutions (en cours ou à venir) de la réglementation européenne en matière de collecte et d'utilisation des données personnelles?

Les négociations sont actuellement toujours en cours au niveau européen entre le Conseil, le Parlement et la Commission dans le cadre du trilogue, et leurs résultats définitifs ne devraient pas être connus avant la fin de l'année. Le SNCD fera des points réguliers via son site sur les résultats des négociations ainsi que via des communications à ses adhérents. Il est important qu'un équilibre soit préservé entre la protection des personnes et les impératifs économiques des entreprises, afin de ne pas freiner les opportunités économiques induites par le développement de la data, au nom de la protection des données personnelles.

  • Quel accompagnement le SNCD peut-il proposer à une entreprise qui souhaite étendre son activité de marketing direct à l'international ?

Le SNCD peut aider intrinsèquement une entreprise à pénétrer d'autres marchés hors de ses frontières et naturellement, il est souhaitable qu'elle soit membre du syndicat. En fonction du besoin, la demande sera dispatchée à un ou deux experts ciblés, afin d'accompagner cette entreprise dans son projet. Nous pouvons aussi faire appel à des organismes externes, comme Business France, les CCI, les organisations gouvernementales, etc. La collaboration avec ces interlocuteurs ainsi que notre expertise permettra à l'entreprise d'étendre son activité de marketing direct à l'international. En outre, le SNCD propose régulièrement à ses adhérents de participer aux grands salons internationaux, leur donnant l'occasion de tisser des liens et se positionner à l'international.

(1) Gérard Clerquin est également membre du bureau et du conseil d'administration du SNCD.



no pic

Stéphanie Marius

Secrétaire de Rédaction

Journaliste depuis trois ans, je suis actuellement éditeur plurimédia spécialisé dans le marketing. Je sélectionne et hiérarchise quotidiennement les [...]...

Voir la fiche