Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Conduite du changement

Chapitre VII : Le plan de transition

  • Retrouvez 5 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 27 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Conduite du changement

9 chapitres / 57 fiches

Toutes les actions d'accompagnement pour passer du point a au point B


En résumé

Le plan de transition correspond à la programmation des actions d'accompagnement du changement. Pour les processus et structures, les impacts relevés dans l'étude d'impacts sont traités avec la proposition d'actions d'accompagnement. Les actions sont ensuite mises en oeuvre pendant le projet auprès des intéressés.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Comment accompagner au mieux les personnes sur le terrain pour les changements qu'elles auront à gérer ? Le plan de transition répond à cette question en définissant pour les impacts majeurs des actions d'accompagnement des acteurs sur le terrain. C'est un peu la liste des " courses " pour ne rien oublier.

Contexte

Le plan de transition se fait à la fin de la phase d'études d'impacts et après les études d'impacts en cadrans, organisationnelles, qualité de vie au travail et humains (cf. outil 19, 20, 21 et 22).

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Faire le lien entre les impacts et les leviers. En face de chacun des impacts identifiés dans l'étude d'impacts sera positionné un ensemble d'actions permettant de le gérer au mieux. Par exemple, un impact de type comportement devra prioritairement aller chercher le levier de la communication pour réussir ; il pourra également réfléchir à la rédaction de procédures permettant de guider l'action des collaborateurs concernés.
  • Définir la liste des actions d'accompagnement. Pour répondre à l'ensemble des impacts détectés, une liste d'actions doit être produite et renseignée en termes de planning, de criticité et de responsable pour que les transformations soient réalisées concrètement. Le tableau de la page précédente constitue un modèle pour définir les actions d'accompagnement à produire par processus. Chaque action est décomposée en tâches opérationnelles. Pour une meilleure visibilité des actions définies, il est possible de les faire figurer sur un planning.

Méthodologie et conseils

Les résultats de la mesure des impacts et du plan de transition associé ont-ils bien été partagés avec les opérationnels et leur hiérarchie ? Le partage des impacts est tout aussi nécessaire que celui du plan de transition : certaines actions risquent de poser question au regard de leur pertinence ou simplement du temps nécessaire à leur mise en oeuvre par les acteurs terrain. L'analyse d'impacts sert également à expliquer et justifier certains choix. Toutes ces étapes nécessitent donc d'être menées conjointement avec les acteurs terrain.

Avantages

  • Le plan de transition est un ensemble d'actions d'accompagnement mais peut aussi servir de guide pour le déploiement d'un changement en mentionnant les actions à conduire. Il joue aussi de manière totale ou partielle le rôle de kit de déploiement.

Précautions à prendre

  • Une des principales difficultés d'un plan de transition est d'avoir la bonne granulométrie des actions, pas trop macro et pas trop micro. Une autre limite tient dans la capacité à mener ces actions prévues et à disposer des compétences nécessaires pour cela.

David Autissier, Jean-Michel Moutot