Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

Chapitre II : Le logo

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 févr. 2017
©

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

10 chapitres / 60 fiches

-

  • Imprimer

LA FORME DU LOGO DESSINE L'ENTREPRISE


En résumé

Un logoest un élément graphique, un symbole ou une icône, conçu pour représenter une entreprise ou une marque de manière appropriée et être immédiatement reconnu par le public.

Le meilleur moyen de protéger un logo consiste à l'enregistrer comme marque déposée.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le logo est l'abréviation du mot " logotype " qui associe le " sens " (logos, en grec) et le " type " (pour typeface, la police de caractère). Par extension, le logo est souvent assimilé au visuel qui représente la marque, au-delà du nom et de la signature. Il rend la marque familière, rappelle des souvenirs et met le consommateur en confiance (ou non...). Le graphisme matérialise l'image de marque. Les logos les plus simples se résument parfois à une typographie particulière, sans dessin spécifique. Pour un logo plus expressif, les entreprises utilisent une forme géométrique (les chevrons Citroën), ou recourent à un motif symbolique (la coquille Shell, le crocodile Lacoste), voire à une création originale (le bibendum Michelin, le " swoosh " Nike).

Contexte

Le logo identifie l'entreprise face à la concurrence, et constitue le moyen le plus évident de représenter et valoriser la marque. Il sert également à fédérer les différentes entités d'une entreprise sous une même bannière, à rallier l'ensemble des acteurs autour d'un signe identique. Une fonction particulièrement utile dans le cadre de sociétés qui agissent dans des secteurs d'activité divers ou sur des marchés variés, ou de filiales regroupées auprès d'une société mère, et qui souhaitent bénéficier de sa notoriété. On parle alors de " marques ombrelles " (Nestlé, LVMH, Accor).

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Établissez un cahier des charges contenant un maximum d'indications sur l'entreprise (histoire, valeurs, culture, atouts), ainsi que des informations sur les contraintes (par exemple, les types de support sur lesquels figurera le logo).
  • Insistez également sur le sens que vous souhaitez donner à votre logo (que veut-on communiquer ? Quelles valeurs ?).
  • Confiez le brief à un graphiste. Ce document lui servira de base de travail.
  • Sélectionnez la proposition la plus en phase avec votre cahier des charges parmi les différentes pistes graphiques présentées. Apportez si nécessaire des commentaires et recommandations pour rectifier la proposition, afin que le graphiste finalise le projet selon vos directives.

Méthodologie et conseils

Il n'existe pas de règle académique pour vous aider à déterminer par avance le choix d'un logo. Dans le domaine de la création graphique, l'imagination est de rigueur. Il est préférable de recourir à des professionnels du design. Dessinateurs, graphistes, illustrateurs sauront traduire, en termes visuels, les principes et les valeurs que vous aurez préalablement définis dans votre positionnement d'image et expliqués dans votre " brief " auprès d'une agence ou d'un créatif freelance.

Avantages
  • Le logo est reconnu plus vite et plus facilement que le texte.
  • La présence d'un logo associe une " image " au nom de l'entreprise et en facilite la mémorisation.
Précautions à prendre
  • Veillez à l'originalité : votre logo ne doit pas " rappeler " celui d'une autre marque.
  • Un logo doit être déclinable sur les supports les plus variés, du plus petit (la carte de visite) au plus grand (l'enseigne murale), en couleur comme en noir et blanc.

Bernadette JÉZÉQUEL, Philippe GÉRARD