Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

Chapitre VI : La conférence de presse et le point presse

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 févr. 2017
©

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

10 chapitres / 60 fiches

  • Imprimer

LES TROIS TEMPS D'UNE CONFÉRENCE D'UNE HEURE

En résumé

La conférence de presse et le point presse sont organisés pour informer les journalistes et répondre à leurs questions.

La conférence de presse peut se tenir à froid pour annoncer des résultats, présenter un produit, ou à chaud en situation de crise.

Le point presse se limite à préciser ou corriger certaines orientations.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La conférence de presse a un caractère exceptionnel. Elle doit avoir un intérêt incontestable pour les journalistes. En l'organisant, vous devez vous demander ce qu'il y a de neuf, d'intéressant et d'original dans l'information que vous souhaitez donner. Vous devez également être en mesure de répondre à toutes les questions que poseront les journalistes à ce sujet, y compris les plus embarrassantes.

Le point presse est très différent dans son principe. Il peut être quotidien en situation de crise, hebdomadaire pour un parti politique, mensuel dans de grandes entreprises ou institutions. C'est son aspect répétitif qui en fait l'intérêt. Une dizaine de journalistes, toujours les mêmes, retrouvent dans le même lieu, souvent à la même heure, le même porte-parole. L'échange est informel, mais peut être formalisé par une interview du porte-parole à la fin de la séance.

Contexte

Une conférence de presse ne s'improvise pas. Il s'agit de mettre tous les atouts de votre côté pour en faire une réussite. N'organisez pas une conférence de presse lorsque l'actualité est chargée (élections, coupe du monde de football), le même jour que votre concurrent direct ou votre ministre de tutelle...

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • La préparation. Une conférence de presse intéresse toute la presse, mais pas tous les journalistes. Les invitations doivent être nominatives et peuvent s'adresser à plusieurs journalistes d'un même support.
  • L'accueil. Comme tout événement, une conférence de presse doit être parfaitement organisée.
  • L'animation de la conférence. Elle dure une heure en moyenne.

Méthodologie et conseils

N'oubliez personne : presse quotidienne nationale (PQN), presse quotidienne régionale (PQR), agences de presse, presse d'informations générales, presse spécialisée, radios, télévisions, correspondants locaux...

Une conférence de presse est un exercice difficile. Si vous n'êtes pas habitué à communiquer avec des journalistes, commencez par les rencontrer en tête-à-tête et ne négligez pas des séances de media-training pour éviter les questions pièges.

Soyez ponctuel : les journalistes ont des horaires à respecter. Si vous commencez la conférence de presse en retard, ils risquent de partir avant la fin.

Avantage
  • Une conférence de presse réussie offre une occasion unique à l'entreprise de rencontrer tous les journalistes qui l'intéressent et de répondre en direct à leurs questions.
Précautions à prendre
  • Évitez d'organiser votre conférence de presse un lundi. C'est un jour chargé pour les journalistes qui doivent digérer les informations du week-end. Évitez également le vendredi : la presse écrite doit traiter toutes les manifestations sportives et les événements festifs.
  • Les meilleurs horaires pour les journalistes sont 11 heures le matin et 15 heures l'après-midi. Vous évitez ainsi les conférences de rédaction du matin, les journaux radio et TV de la mi-journée, les journaux de fin d'après-midi (18 heures) à la radio, la préparation du journal régional à la TV et la proximité du bouclage pour la presse écrite.

Comment être plus efficace ?

Soignez l'accueil

Vous devez vérifier qu'il y a suffisamment de parkings à proximité, que les services de sécurité sont prévenus et faciliteront l'accueil des journalistes, que l'accès de la salle est fléché, qu'un vestiaire se situe à l'entrée de la salle afin que le journaliste puisse récupérer ses effets quand il le désire. Une hôtesse doit pointer les journalistes présents et leur remettre un dossier de presse complet. Vous pourrez ainsi repérer les absents et leur adresser ensuite un dossier. Prévoyez un rafraîchissement à la fin de la conférence. Les échanges autour d'un verre sont souvent l'occasion pour les journalistes de discuter à bâtons rompus avec l'orateur et de lui poser des questions plus incisives.

Aménagez la salle pour faciliter les échanges

Déposez sur la table de conférence des chevalets avec le nom des intervenants. Prévoyez les matériels nécessaires (vidéoprojecteur, tableau de papier), assurez-vous qu'ils sont en état de marche et visibles du dernier rang. Veillez à ce que chaque orateur dispose d'un micro en état de marche. Prévoyez qu'une personne ou deux passent avec un micro dans la salle pour permettre aux journalistes de poser leurs questions. L'installation d'une traduction simultanée peut s'avérer utile. Veillez à aménager un espace suffisant pour les photographes entre l'estrade et le premier rang. Laissez l'allée centrale dégagée pour la télévision.

Donnez aux journalistes les moyens de travailler

Remettez un bloc de papier et un stylo à chaque journaliste. Assurez-vous qu'ils peuvent prendre des notes sur une tablette ou sur une table devant leur siège. Vérifiez que l'installation électrique permet de supporter les éclairages supplémentaires apportés par les chaînes de TV et que les radios et les TV peuvent se brancher sur la sonorisation générale. Prévoyez une salle de presse équipée de téléphones, de micro-ordinateurs et d'accès Internet. Aménagez une salle au calme pour permettre à la presse audiovisuelle de réaliser des interviews après la conférence.

Réussissez votre intervention

Après avoir salué les journalistes, l'orateur, souvent le PDG de l'entreprise, présente les personnes qui se trouvent avec lui (jamais plus de deux ou trois). Il indique brièvement le plan et la durée de son intervention. Il présente rapidement son entreprise ou son institution si celle-ci n'est pas connue. Il expose le thème de la conférence en commençant par le message essentiel qui est repris en conclusion. Pour rendre son discours attrayant, un orateur doit utiliser des exemples, des comparaisons, des anecdotes.

Répondez efficacement aux questions

C'est le moment essentiel de la conférence de presse. C'est l'occasion pour l'orateur de voir comment la presse réagit à l'information et éventuellement de renverser la tendance en direct. L'orateur fixe les règles de l'échange. Il doit rester maître du débat. Chaque réponse doit être concise, quitte à ce qu'elle amène d'autres questions. Les questions et les réponses ne doivent pas s'éloigner du thème de la conférence, mais l'orateur ne pourra pas éviter des questions en lien avec l'actualité si un événement important s'est déroulé le jour même. Il doit alors faire face. Un journaliste ne se contentera pas d'une pirouette, surtout devant ses confrères. Ne portez pas de jugement de valeur sur les questions et ne laissez pas apparaître de l'agacement.

EXEMPLE de Conférence de presse

L'actualité avant tout

Les thèmes des conférences de presse sont très divers et varient en fonction de l'actualité politique, économique, sociale, culturelle (changement climatique, nucléaire et énergies renouvelables, alertes sanitaires, médias et réseaux sociaux, aménagement des rythmes scolaires, témoignage d'otages à l'occasion de leur libération, lancement de nouveaux produits.

Communiquez sur votre conférence de presse

Ne laissez pas aux journalistes l'exclusivité du traitement de l'information. Pensez à mettre en ligne le texte de vos discours, les dossiers de presse, des photographies, des vidéos, comme la plupart des ministères, des partis politiques et des grandes entreprises. Les invitations peuvent également être mises en ligne et relayées via les réseaux sociaux.

Bernadette JÉZÉQUEL, Philippe GÉRARD