Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

Chapitre II : La charte graphique

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 févr. 2017
©

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

10 chapitres / 60 fiches

-

  • Imprimer

LE DOCUMENT DE RÉFÉRENCE POUR LA COMMUNICATION VISUELLE

Les éléments et les ressources (typo, visuels) de la charte graphique devront être disponibles sur l'intranet de l'entreprise et diffusables auprès des agences et prestataires.

En résumé

La charte graphique est un document de référence qui définit les règles pour garantir l'utilisation correcte du logo, des couleurs et des polices qui incarnent l'image de l'entreprise.

La charte graphique assure la pérennité de la marque et sa reconnaissance à travers toutes ses représentations matérielles.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La charte graphique décline les codes visuels de la plateforme de marque pour la communication interne et externe. Elle permet à chaque acteur de la communication d'avoir accès aux ressources graphiques nécessaires pour porter l'image de marque. En dressant les règles d'usage et d'emploi des signes de la marque, elle vise à faire respecter l'image de la société par ses parties prenantes. Elle sert, en outre, à maintenir la cohérence de cette image, quels que soient les supports utilisés.

Contexte

La charte graphique est indissociable de la stratégie d'image. Si la représentation graphique (le logo, surtout) choisie par l'entreprise " oriente " l'image que s'en feront les consommateurs, le public se forge aussi une opinion à partir de bien d'autres critères : à commencer par la qualité même des produits ou des services proposés par l'entreprise. Les campagnes de communication vont, elles aussi, influer sur l'image de marque ; de la même façon que les partenariats ou les actions de parrainage. La charte graphique représente la " partie visible " d'une image de marque. Des changements ou une rénovation des codes visuels peuvent modifier l'image perçue par le public. Mais ils n'auront qu'un effet cosmétique et temporaire s'ils ne s'appuient pas sur un véritable projet d'entreprise.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Représentez et décrivez le logo dans ses différentes utilisations ; il constitue l'élément le plus visible et le plus reproduit.
  • Définissez les couleurs du logo selon le système Pantone.
  • Indiquez les polices utilisées pour le logo et la signature.
  • Présentez les gabarits de mise en page de la documentation : papier à lettres, enveloppes, carte de visite... avec les cotes correspondantes. N'oubliez pas de décrire les autres supports (véhicules de société, stand pour salons, banderoles, vidéos...).

Méthodologie et conseils

Une charte graphique précise le bon usage qui doit être fait du logo et de ses composantes mais indique aussi les " mauvaises pratiques " et présente les " interdits " pour inciter chacun à les éviter. La charte doit aussi spécifier les espaces blancs minimums à faire figurer autour du logo pour le respecter et le mettre en valeur.

Il faut également penser à détailler les déclinaisons du logo selon les supports, en particulier pour les impressions en noir et blanc.

Pour être tout à fait complète, une charte inclura des recommandations pour la mise en page et l'utilisation du logo sur les sites Web.

Avantage
  • Le respect d'une charte permet de créer une " parenté " graphique entre les entités d'une entreprise, de fédérer plusieurs filiales autour d'une image unitaire. Cela s'avère d'autant plus nécessaire que l'entreprise est internationale ou s'inscrit dans une logique de groupe économique.
Précautions à prendre
  • Une charte trop complexe sera difficilement respectée.
  • Elle doit être facile à appliquer, notamment pour les supports internes et la documentation courante.
  • Pensez à fixer une taille minimale pour la reproduction du logo.

Bernadette JÉZÉQUEL, Philippe GÉRARD