Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Conduite du changement

Chapitre VII : L'humour comme facilitateur du changement

  • Retrouvez 5 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 27 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Conduite du changement

9 chapitres / 57 fiches

L'humour pour détendre

En résumé

Un projet de changement n'est pas un long fleuve tranquille. Aussi bien les bénéficiaires que les personnes en charge du projet vivent des situations tendues où il faut savoir garder son sang-froid. Dans le respect des personnes et des situations, l'humour est une manière de travailler dans la bonne humeur pour trouver des solutions à ce qu'un changement peut faire apparaître comme problématique.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Dans leur ouvrage Petit traité de l'humour au travail (Eyrolles 2011), Autissier et Arnéguy ont réalisé une enquête auprès de 200 personnes sur les attentes des salariés et les manifestations de l'humour en entreprise. Selon cette enquête, pour 96 % des salariés interrogés, l'humour est indispensable, très important et important dans les relations professionnelles. Dans les faits, toutefois, cette très forte attente n'est satisfaite que de façon imparfaite. Ils sont ainsi 63 % à estimer que l'humour n'est pas suffisamment mobilisé au travail. La même enquête montre que l'humour est surtout attendu dans les relations entre collègues au quotidien, mais aussi pour briser la glace à l'occasion d'une rencontre et pour obtenir la participation des collègues dans les projets de changement.

Contexte

L'humour peut être mobilisé à toutes les étapes d'un projet de changement mais il sera un facilitateur en cas de contestations et de conflits.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Rod Martin

Martin R. A., The Psychology of Humor, Elsevier Academic Press, Burlington, 2007.

distingue 4 styles d'humour constituant à la fois une grille de diagnostic de ses pratiques sur le sujet et une structure de leur développement.

  • L'humour associatif. C'est l'humour de la plaisanterie légère, qui a pour principal objet de renforcer la cohésion et la qualité des relations sociales.
  • L'humour rehaussant l'image de soi. Cet humour relève d'un regard amusé et ironique sur la vie. En soulignant l'absurdité de certaines situations, celui qui en fait preuve dénote une capacité à prendre du recul.
  • L'humour agressif et semi-agressif. L'humour agressif implique un dénigrement d'autrui par la moquerie, la dérision ou le mépris
  • L'humour rabaissant l'image de soi. Dans ce dernier cas, l'individu se prend lui-même pour cible. Cette forme d'humour vise à amuser les autres en plaisantant à ses propres dépens.

Méthodologie et conseils

L'humour fait partie intégrante de notre être social. Nous le mobilisons fréquemment dans nos relations avec les autres. En cela, il constitue une forme de langage propice aux échanges dans les contextes de changement. Cependant le concept d'humour et le monde de l'entreprise semblent jouer au chat et à la souris. L'humour, le monde du non sérieux, est parfois opposé aux environnements professionnels qualifiés de sérieux même s'il existe un lien entre humour, bien être et performance.

Avantages

  • 97 % des directeurs d'entreprise interrogés dans le cadre d'une enquête américaine ont affirmé que l'humour était utile dans le business, et 60 % que le sens de l'humour était déterminant dans la capacité d'un individu à faire du business. Pour 84 % des directeurs des ressources humaines, les salariés dotés de sens de l'humour font mieux leur travail

    Braverman T., Petrini C., " E nhance Your Sense of Self-Mirth ", Training&Development, vol. 47, n° 7, juillet 1993.

    .

Précautions à prendre

  • Utilisé de façon malveillante, l'humour peut être une arme de destruction massive. Trois principaux risques liés à l'humour peuvent être avancés : l'humiliation, la gêne et la perte de respectabilité.

Comment être plus efficace ?

Autissier et Arnéguy

A utissier D., et Arnéguy É., Petit traité de l'humour au travail, Eyrolles, 2011.

avancent une typologie des profils de la capacité humoristique en évaluant la capacité humoristique dans la sphère privée et professionnelle.

  • Humour au placard. L'humour est très peu mobilisé dans la sphère privée et professionnelle. Par timidité (on n'ose pas) ou par idéologie (l'humour est mauvais). Les personnes concernées ne développent pas l'humour comme moyen d'interaction, d'échange et de progrès.
  • Humour privé. Le loisir est réservé à la sphère privée. La sphère professionnelle est celle de la hiérarchie, du rationnel, du sérieux, etc
  • Humour sans frontière. Peu importe le lieu et l'environnement, l'important est de sentir bien et l'humour peut être envisagé comme un levier du bien-être recherché. Cela est souvent le fait de personnalités " pitres " ou manifestant une philosophie résolument joyeuse.
  • Humour pro. Ce positionnement pro peut s'expliquer par un environnement favorisant cette expression ou par le rôle que certaines personnes veulent se donner au travail (ou qui leur ont été attribué par les autres dans certaines circonstances).

Mise en Situation : savez-vous faire preuve d'humour au travail ?

Le questionnaire suivant évalue l'humour dans la sphère professionnelle, afin d'apprécier votre capacité humoristique au travail.

Ce questionnaire vous permet d'avoir une évaluation de votre humour au travail et de vous orienter dans vos pratiques et comportements.

Un score de 30 points sur 60 montre un niveau moyen d'humour au travail.

Cette investigation dans la sphère professionnelle peut être completée par des intérrogations similaires dans la sphère privée.

David Autissier, Jean-Michel Moutot