Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

Chapitre IX : L'audit de culture

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 févr. 2017
©

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

10 chapitres / 60 fiches

LA GRILLE D'ANALYSE DES SIGNES ET DES SYMBOLES

En résumé

L'audit de culture permet d'identifier les valeurs d'une entreprise en analysant ses codes, ses pratiques, son histoire, ses mythes fondateurs. Il étaye la réflexion lorsqu'une entreprise s'engage dans une démarche de changement (fusion, nouveau positionnement, ouverture du marché, introduction en Bourse).

Comme toute enquête, il constitue une ressource pour bâtir et actualiser le plan de communication interne.

Il est également utilisé comme baromètre pour mesurer l'évolution de la culture interne.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'audit de culture vise à identifier les rituels et les pratiques d'une entreprise ou d'une organisation en s'appuyant sur cinq grilles d'analyse :

  • Les fondateurs ou le " roman " de l'entreprise (origine des fondateurs, milieu social, région, croyances philosophiques ou religieuses).
  • L'histoire de l'entreprise avec un regard particulier sur les hommes qui l'ont marquée, les structures, les dates et l'environnement.
  • Les métiers de l'entreprise avec leurs différentes dimensions (métier perçu, métier apparent, métier lié à l'activité ou au savoir-faire).
  • Les valeurs ou les principes qui régissent l'activité de l'entreprise (valeurs affichées, apparentes ou opérationnelles, attitudes).
  • Les signes et les symboles qui permettent de repérer ce qui est important pour l'entreprise.

L'addition et l'analyse de tous ces éléments permettent de dégager les grands traits de culture de l'entreprise.

Contexte

L'audit de culture prend toute son importance lorsque l'entreprise envisage des changements importants. Il permet d'identifier si les stratégies sont compatibles avec les motivations du personnel, les talents et la culture dominante.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Définissez un cahier des charges (objectifs de l'audit, grandes phases, méthodes de travail, planning pour chacune des phases, budget et modalités de restitution).
  • Constituez le panel d'interviewés. Il n'est pas nécessaire d'interroger tout le personnel. En revanche, vous devez constituer un panel significatif (anciens, nouveaux, hommes, femmes, cadres, employés, opérateurs). La participation à l'enquête n'étant pas obligatoire, vous devez préparer des solutions de repli (autres personnes avec le même profil, susceptibles d'être interviewées).
  • Recueillez les données. L'objectif de l'enquêteur est d'amener ses interlocuteurs à parler de leur entreprise ; pas de leur demander de répondre à des questions fermées. Certains points des cinq grilles peuvent ne pas être abordés. Cette absence, surtout si elle se retrouve dans plusieurs entretiens, peut apporter un éclairage sur la culture d'entreprise.
  • Rédigez le rapport de synthèse.
  • Communiquez sur les résultats. Cette dernière étape est incontournable. Trop d'entreprises négligent de rendre compte des résultats des études qu'elles mènent. C'est le plus sûr moyen de décourager les personnes interrogées qui ont le sentiment de ne pas avoir été entendues.

Méthodologie et conseils

Il est préférable de faire appel à un cabinet extérieur pour mener l'étude. Vous éviterez ainsi d'être juge et partie et vous bénéficierez d'un regard extérieur mieux à même de décoder la culture dans laquelle vous baignez.

Avantage
  • L'audit de culture est un outil incontournable pour identifier les leviers possibles pour accompagner les changements organisationnels et sociaux.
Précaution à prendre
  • Vous ne pourrez pas convertir du jour au lendemain aux charmes de la mondialisation des salariés attachés aux spécificités locales de leur région ! Les changements doivent tenir compte du contexte, de la culture, être expliqués avec clarté et transparence pour avoir une chance d'être adoptés par les salariés.

Bernadette JÉZÉQUEL, Philippe GÉRARD