États-Unis : les marketeurs peinent à mesurer leur ROI sur les médias sociaux

Publié le par

Une étude réalisée par une école de management américaine révèle que si les directeurs marketing injectent de plus en plus d'argent dans les médias sociaux aux États-Unis, le retour sur investissement reste cependant difficile à mesurer.

États-Unis : les marketeurs peinent à mesurer leur ROI sur les médias sociaux

Aux États-Unis, certes les investissements réalisés par les directeurs marketing dans les médias sociaux sont croissants. Mais malheureusement le retour sur investissement (ROI) reste difficile à mesurer. C'est ce qu'indique une étude réalisée par "Fuqua School of Business", l'école de management de l'université américaine de Duke (Caroline du Nord).

Sur les 410 directeurs marketing interrogés, près de la moitié (49%) n'ont pu démontrer que leurs activités sur les réseaux sociaux ont eu un réel impact pour leur entreprise. Seuls 15% d'entre eux considèrent que l'activité a été mesurable sur le plan quantitatif contre 36% niveau qualitatif. Les professionnels du marketing envisagent néanmoins une croissance de 6,6% à 15,8% de leurs investissements dans les réseaux sociaux pour les cinq prochaines années.

Globalement, l'étude démontre que la mesure des investissements marketing sur les médias sociaux reste un problème pour de nombreuses entreprises. Celle-ci indique par exemple que 66% des marketeurs ressentent une pression grandissante de la part de leur hiérarchie pour justifier leurs actions sur ce canal.

Côté marketing online, l'enquête révèle plus d'optimisme. En effet, 60% des directions collectent en ligne des données sur les comportements des consommateurs à des fins de ciblage. De plus, 88.5% d'entre elles déclarent vouloir développer ces activités à l'avenir.