Recherche

State Farm bluffe avec sa dernière campagne

Publié par le
State Farm bluffe avec sa dernière campagne

La compagnie d'assurance et financière américaine sublime son marketing digital grâce à Google Earth.

  • Imprimer

Un méchant robot rôde... prêt à tout détruire sur son passage. State Farm, compagnie d'assurance et financière américaine, a eu l'idée de concevoir sa dernière campagne digitale avec Google Earth, logiciel de géolocalisation mondial.
Baptisée "State of Chaos", la campagne interactive se déroule sur le site Chaosinyourtown.com. Le principe ? Sur la page d'accueil du site, chaque internaute doit indiquer son prénom et une adresse de son choix. Puis le film devient entièrement personnalisé : l'histoire se passe à l'endroit souhaité par l'internaute. Le robot rôde dans le quartier et finit par détruire l'appartement ou la maison de l'internaute. Effets visuels impressionnants : entre fiction et réalité !

Emilie Kovacs

Emilie Kovacs

Journaliste, réseaux sociaux et international

Je suis responsable des rubriques marketing digital, médias sociaux, data, caritatif et international.Titulaire de la carte de presse depuis [...]...

Voir la fiche
7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]