Recherche

Les trois tendances qui vont façonner la publicité en ligne

Publié par le | Mis à jour le
Pierre Naggar,dg EMEA chez Turn
Pierre Naggar,dg EMEA chez Turn

Pierre Naggar, directeur général Elea chez Turn, revient sur les trois principales tendances du salon Advertising Week Europe 2014 : la prophétie programmatique, la publicité privée et transparente pour les marques et les consommateurs, et l'idée que le mobile mène à l'engagement.

  • Imprimer
1. La prophétie programmatique

Lors du salon, Sir Martin Sorrell, p-dg du groupe WPP a insisté sur l'importance de l'achat programmatique, dans lequel il voit un tremplin pour les marques. Aujourd'hui, les marques commencent à prendre conscience de l'importance de répondre en temps réel à l'environnement en ligne, et sont de plus en plus nombreuses à adopter la publicité programmatique. Les entreprises spécialisées dans les domaines de la technologie et de la publicité cherchent donc des moyens d'innover. Les acheteurs média apprécient les avantages de l'achat en ligne: une plus grande visibilité, une interface unique qui permet de gérer les dépenses, et un meilleur retour sur investissement, et les éditeurs bénéficient d'une demande de produits beaucoup plus importante que celle qui pourrait être générée par leur équipe de vente en direct.

2. La publicité privée et transparente - pour les marques et les consommateurs

Les outils de collecte de données nous permettent de nous concentrer sur la protection des marques et de la vie privée et nous soutenons la déclaration de Robert Thomson, p-dg de News Corp, que 'respecter la vie privée est une bonne pratique commerciale'. L'étude menée par Forbes sur "La promesse de la vie privée", réalisée en partenariat avec Turn, a révélé que 53% des clients B2C et 45% des clients B2B seraient prêts à partager des informations s'ils se voient bénéficier de l'échange.

Il faut que les marques soient en mesure de garantir le contrôle du placement des publicités, afin d'éviter de les trouver à côté des contenus qui sont inappropriés ou peu pertinents. De son côté, le consommateur veut avoir l'assurance que les marques n'ont accès qu'aux données anonymes et aux habitudes de navigation qui leur permettent de mettre en place les publicités qui peuvent intéresser le client, tout en respectant la confidentialité des données personnelles. Les marques peuvent se servir de leurs données pour mieux comprendre le profil et le comportement des utilisateurs. Elles sont ainsi mieux placées pour fournir des messages qui sont à la fois opportuns et pertinents pour le consommateur, et pour garantir que le consommateur bénéficie aussi de cet échange d'informations. Les consommateurs sont disposés à fournir des informations, même en sachant que ce sont les entreprises qui en tirent le plus grand profit. Cela signifie que les mesures de contrôle de confidentialité continueront de jouer un rôle essentiel dans l'établissement d'un dialogue positif entre les consommateurs et les marques.

3. Le mobile mène à l'engagement

Selon Nielsen, les consommateurs passent désormais plus de temps à naviguer sur leurs dispositifs mobiles (34 heures et 17 minutes par mois) que sur leurs ordinateurs (27 heures et 3 minutes par mois). Les consommateurs interagissent de plus en plus avec les publicités en se déplaçant : une belle opportunité pour les entreprises d'exploiter la publicité en temps réel. Par exemple, une étude menée par Google révèle que 71% des consommateurs se servent d'un appareil mobile pour identifier la location d'un magasin à proximité, et 55% d'entre eux font ensuite un achat dans l'heure. Les données peuvent donc être exploitées pour cibler les acheteurs en fonction de leur localisation géographique et au moment où ils sont le plus susceptibles d'effectuer un achat.


Pierre Naggar, dg Europe de la société Turn, est expert en marché guidé par les données, y compris en ventes aux enchères d'annonces, réseaux de cyberpublicité, publicité basée sur la performance et marché des annonceurs au Royaume-Uni et en Europe. Pierre Naggar a plus de 17 ans d'expérience dans la publicité, dont 13 dans des entreprises de marketing numérique. Il a été responsable du développement chez Yahoo! Publisher Partner Network, pour qui il a conclu de nombreux accords d'achat de média et de données avec des publicitaires de premier rang dans toute l'Europe. Il a également dirigé Direct Responses pour Yahoo! au Royaume-Uni et en Irlande, où il avait la charge des offres commerciales, du positionnement des produits et de la stratégie de mise sur le marché. Sous le leadership de Pierre Naggar, Yahoo! Direct Response a enregistré un développement record sur trois années, et Yahoo! Network est maintenant l'un des réseaux publicitaires de premier rang au Royaume-Uni.
Pierre Naggar est titulaire d'une licence de statistiques de l'université de Rome.


Pierre Naggar, dg EMEA chez Turn